Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

SPORT

Le FC Barcelone dans la tourmente après le départ de son président

© AFP | Le président du FC Barcelone Sandro Rosell a démissionné

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 24/01/2014

Le président du FC Barcelone, Sandro Rosell, a annoncé sa démission jeudi. Mis en cause dans une plainte concernant le transfert du Brésilien Neymar, Sandro Rosell était aux manettes du Barça depuis l’été 2010.

Le FC Barcelone est leader du championnat d’Espagne, mais rien ne va plus dans les coulisses du club blaugrana. Sandro Rosell, président du Barça depuis l’été 2010, a annoncé sa démission jeudi 23 janvier. L’information a été officialisée à la suite d'une réunion extraordinaire du comité de direction. C’est Josep Maria Bartomeu, vice-président en charge du secteur sportif, qui va assurer l’intérim jusqu’à de prochaines élections.

Visé par une plainte au sujet du transfert du Brésilien Neymar, Sandro Rosell a décidé de passer la main. Sous sa présidence, le Barça a réduit sa dette tout en remportant la Ligue des champions (2011), la Liga (2011, 2013), la Coupe du roi (2012), la Coupe du monde des clubs (2011), la Supercoupe d’Europe (2011) et la Supercoupe d'Espagne (2010, 2011, 2013). Toutefois, il était contesté en interne pour avoir pour la première fois introduit, en 2010, un sponsor à but lucratif sur le maillot blaugrana via un accord avec Qatar Sports Investments (QSI). Sandro Rosell était aussi très critiqué par le mythique joueur du Barça Johan Cruyff et par son prédécesseur Joan Laporta (2003-2010), avec qui il s'était brouillé en 2005 alors qu'il était vice-président du club.

"Sandro Rosell doit donner des explications aux socios du FC Barcelone"

"Le président Sandro Rosell doit donner des explications aux socios du FC Barcelone. Il les leur doit. Son silence nuit à l'image du club", a écrit Joan Laporta mercre

di soir sur son compte Twitter. Johan Cruyff a de son côté indiqué sur le réseau social : "À mon avis, le modèle idéal de la gestion du sport serait basé sur des athlètes bien éduqués avec des gens autour d'eux prêts à les aider".

Soupçonné d'avoir détourné une partie de l'argent du transfert de Neymar l'été dernier, Sandro Rosell est plus que jamais dans l’œil du cyclone. La justice espagnole a en effet ouvert une enquête suite à la réclamation d'un socio sur d'éventuelles irrégularités commises lors du transfert du Brésilien.

Sandro Rosell affirme que ce transfert a coûté 57 millions d'euros au Barça alors que le quotidien espagnol "El Mundo" évoque, lui, un total de 95 millions d'euros. Le dirigeant catalan est accusé d'"appropriation indue", un délit apparenté en droit français à un abus de bien social.

Le Barça a dit officiellement avoir payé 17,5 millions d'euros à Santos et 40 millions "à une société" pour s'attacher les services de Neymar, mais s'est abrité derrière des "raisons de confidentialité" pour ne pas dévoiler le détail du montage financier. Au vu du contenu de la plainte et des documents déjà remis par le club à la justice fin décembre, le juge écrit que certains éléments "pourraient indiquer une simulation contractuelle présumée".


Première publication : 23/01/2014

  • FOOTBALL – FACEBOOK

    Le FC Barcelone, club le plus populaire du monde… sur Facebook

    En savoir plus

  • FOOTBALL – SPONSORING

    Le FC Barcelone, un club comme les autres

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    "Le PSG travaille sur l'hypothèse Lionel Messi"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)