Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

Moyen-Orient

Genève-2 : le régime syrien et l’opposition ont rendez-vous samedi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/01/2014

Les délégations de l’opposition et du régime syriens se rencontreront, samedi, a annoncé le médiateur de l’ONU pour le conflit syrien, Lahkdar Brahimi, à Genève. Un rendez-vous du même ordre avait été annulé vendredi.

Le médiateur de l’ONU pour le conflit syrien, Lakhdar Brahimi, a annoncé que les délégations du régime syrien et de l'opposition en exil se rencontreront, samedi 25 janvier, 24 heures après l’annulation d’un rendez-vous similaire.

"J'ai rencontré les délégations de l'opposition et du gouvernement séparément hier et encore aujourd'hui et demain. [...] Nous nous sommes mis d'accord pour nous réunir dans la même pièce", a déclaré Brahimi, en conférence de presse à Genève, où la communauté internationale tente de désamorcer la crise syrienne. Le médiateur a en outre jugé "encourageantes" les discussions qu'il a eues séparément avec les deux camps.

Les discussions entre les deux camps porteront notamment sur l’établissement d’un accès à l’aide humanitaire dans la ville de Homs, particulièrement touchée par le conflit, ont précisé des sources diplomatiques.

Ces pourparlers directs se tiendront, alors que les deux camps ont, selon le médiateur de l’ONU, accepté les conclusions de Genève-1, qui s’est tenu à l’été 2012. La Coalition nationale syrienne (CNS), principale organisation représentative de l'opposition en exil, avait lié sa participation à des discussions directes à une reconnaissance de ce texte par la délégation de Damas.

Organisé par les États-Unis et la Russie sous la supervision de l'ONU, Genève-2 doit permettre de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 130 000 morts et des millions de réfugiés et déplacés depuis le début du conflit en mars 2011.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 24/01/2014

  • CONFLIT

    Les réfugiés syriens observent Genève-2 avec peu d’espoir

    En savoir plus

  • CONFLIT

    En Syrie, les trêves se multiplient entre rebelles et armée régulière

    En savoir plus

  • SYRIE

    Genève-2 : les deux camps syriens acceptent de négocier vendredi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)