Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Un grand acteur de l'économie française ou internationale revient sur l’actualité micro et macro économique. Le jeudi, à 16h45.

L'INVITÉ DE L'ÉCO

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Dernière modification : 28/01/2014

Pour le PDG de Total, l'Iran devra offrir de meilleurs contrats

Christophe de Margerie, PDG de Total, a participé au Forum de Davos, au cours duquel il a rencontré le président iranien Hassan Rohani. "Comme le président l'a annoncé, ils veulent développer de nouvelles mesures contractuelles plus attirantes, donc il faut les montrer ", souligne le patron du groupe pétrolier français.

"Je fais référence à d'anciens contrats qui n'étaient pas très intéressants sur le plan économique, donc ils nous disent qu'ils vont changer ces conditions pour rendre les contrats plus attractifs, mais que ce n'est pas encore prêt et qu'ils les présenteront dans quelques mois", explique Christophe de Margerie.

"Tant qu'il n'y a pas d'accord, l'embargo ne sera pas levé. Tant que l'embargo ne sera pas levé, nous ne pourrons pas signer de contrats."

Cependant, si les conditions d'un retour des entreprises pétrolières en Iran étaient réunies, Total serait un "candidat naturel" estime-t-il. 

Par Stéphanie ANTOINE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/04/2015 economie

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

La France est-elle arrivée au point de saturation fiscale ? "Le livret A est arrivé à un point d'équilibre. Mais il est clair qu'après avoir passé une période d'augmentation...

En savoir plus

14/04/2015 economie

"Les Africains ne font pas assez confiance aux Africains", Luc Rigouzzo, Amethis Finance

Comment expliquer que les PME africaines aient encore du mal à trouver des financements ? D'après Luc Rigouzzo, cofondateur d'Amethis Finance, une société d'investissement dédiée...

En savoir plus

21/03/2015 Fiscalité

"L'île Maurice n'est pas un paradis fiscal" affirme Raoul Gufflet (MCB)

L’île Maurice parie sur le dynamisme africain pour attirer les investisseurs étrangers. Grâce à des taux d’imposition proches de zéro, ce petit bout de terre situé au milieu de...

En savoir plus

09/04/2015 Austérité

Crise grecque : "C'est pire qu'une guerre !", estime Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie 2001

Pour aider la Grèce, il faut changer la politique économique de la zone euro, selon Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie 2001. "Ce que l'Europe a fait à la Grèce est...

En savoir plus

02/04/2015 Économie française

Jacques Attali : "La France est une nation totalement dépolitisée"

Jacques Attali, économiste, écrivain et président de PlaNet Finance, revient sur les élections départementales en France et sur la défaite de la gauche.

En savoir plus