Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : 15 jours de prison pour Alexeï Navalny

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un grand acteur de l'économie française ou internationale revient sur l’actualité micro et macro économique. Le jeudi, à 16h45.

Dernière modification : 28/01/2014

Pour le PDG de Total, l'Iran devra offrir de meilleurs contrats

Christophe de Margerie, PDG de Total, a participé au Forum de Davos, au cours duquel il a rencontré le président iranien Hassan Rohani. "Comme le président l'a annoncé, ils veulent développer de nouvelles mesures contractuelles plus attirantes, donc il faut les montrer ", souligne le patron du groupe pétrolier français.

"Je fais référence à d'anciens contrats qui n'étaient pas très intéressants sur le plan économique, donc ils nous disent qu'ils vont changer ces conditions pour rendre les contrats plus attractifs, mais que ce n'est pas encore prêt et qu'ils les présenteront dans quelques mois", explique Christophe de Margerie.

"Tant qu'il n'y a pas d'accord, l'embargo ne sera pas levé. Tant que l'embargo ne sera pas levé, nous ne pourrons pas signer de contrats."

Cependant, si les conditions d'un retour des entreprises pétrolières en Iran étaient réunies, Total serait un "candidat naturel" estime-t-il. 

Par Stéphanie ANTOINE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/03/2017 Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, piraté par les Russes ? Le point avec le responsable de sa campagne numérique

Macron serait-il la nouvelle cible de pirates répondant aux ordres du Kremlin ? "Il y a un danger à ce que notre message ne soit pas audible", confirme Mounir Mahjoubi,...

En savoir plus

16/03/2017 economie

Le patron algérien Issad Rebrab veut un réseau ferroviaire reliant toute l'Afrique

Mille décideurs africains sont attendus à Genève les 20 et 21 mars prochains pour le forum Africa CEO, l'occasion de faire le point sur la croissance africaine avec le président...

En savoir plus

10/03/2017 Économie française

Alibaba, un géant chinois à la conquête de l'Ouest

Favoriser les échanges commerciaux entre la France et la Chine en incitant les producteurs hexagonaux à y exporter leurs produits, c'est la mission de Sébastien Badault,...

En savoir plus

02/03/2017 Afrique

Pour Pascal Lamy, l'avenir de l'Europe passe par l'Afrique

Dans "Où va le monde", qu'il a coécrit avec Nicole Gnesotto, Pascal Lamy porte beaucoup d'espoirs en l'Afrique, qui serait selon l'ancien patron de l'OMC "l'avenir de l'Europe"....

En savoir plus

24/02/2017 Salon de l’agriculture

Agritel : "Nos exploitations agricoles subissent une réelle perte de compétitivité structurelle"

Crise du lait, de la viande, mauvaises récoltes : l'année 2016 fut une année noire pour le secteur agricole. Nous faisons le point à l'occasion du salon de l'agriculture avec...

En savoir plus