Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

FRANCE

Valérie Trierweiler s'envolera pour l'Inde dimanche

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/01/2014

Valérie Trierweiler, qui se repose à la Lanterne après avoir passé une semaine à l'hôpital, partira dimanche en Inde pour soutenir l'ONG Action contre la faim. La "clarification" de la situation promise par François Hollande se fait attendre.

Valérie Trierweiler partira dimanche 26 janvier à Bombay pour soutenir Action contre la faim, a-t-on appris dans son entourage, confirmant des informations de presse. Interrogée par l'AFP, l'ONG a précisé que le financement du voyage était pris en charge par "des partenaires privés, indiens et français, mais essentiellement indiens" d'Action contre la faim. 

Ce voyage intervient deux semaines après les révélations de "Closer" sur la liaison de François Hollande avec l'actrice Julie Gayet et alors que le couple présidentiel vogue toujours dans le flou. Lors de sa conférence de presse le 14 janvier, François Hollande avait refusé de répondre aux questions sur l’avenir de son couple, mais avait promis des éclaircissements avant son déplacement aux États-Unis, le 11 février. "Chacun dans sa vie peut traverser des épreuves. C'est notre cas. […] Mais si je ne répondrai à aucune question sur ce sujet aujourd'hui, je le ferai avant le rendez-vous [avec Barack Obama, à Washington]." 

Valérie Trierweiler désavoue son avocate
 
Si le président voulait que sa vie privée reste privée, l’ex-conseillère juridique de Valérie Trierweiler s’est toutefois laissée aller à quelques confidences sur le couple présidentiel dans "Le Figaro", assurant qu’il réfléchissait à une solution négociée. Des propos qui ont fortement déplues à la Première dame, dont l'entourage a affirmé vendredi que celle-ci "désavou(ait) Me Frédérique Giffard", qui "a parlé sans son accord et sans être mandatée".
 
Après avoir passé huit jours à la Pitié-Salpêtrière, la compagne de François Hollande se repose depuis sa sortie de l'hôpital samedi à la résidence présidentielle de la Lanterne, en lisière du parc du château de Versailles. Toujours journaliste à "Paris-Match", Valérie Trierweiler s'interrogerait sur son avenir selon "Le Figaro", qui la décrit inquiète de trouver un endroit où habiter sans être perturbée par les paparazzis.

Avec AFP

Première publication : 24/01/2014

  • FRANCE

    Affaire "Closer" : Bernadette Chirac solidaire de Valérie Trierweiler

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande à Tulle, Valérie Trierweiler à la Lanterne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Valérie Trierweiler hospitalisée pour une durée indéterminée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)