Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

Afrique

Centrafrique : André Nzapayeké nommé Premier ministre de transition

© AFP/ Élection du président de transition, le 20 janvier à Bangui.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2014

André Nzapayeké a été nommé Premier ministre de la Centrafrique, selon un décret présidentiel lu à la radio nationale. Âgé de 62 ans, il occupe la vice-présidence de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC).

Au lendemain de sa prise de fonction officielle, la nouvelle présidente de transition, Catherine Samba-Panza, a nommé samedi 25 janvier André Nzapayeké, 62 ans, de confession chrétienne, au poste de Premier ministre. Le décret de nomination a été lu vers 16h30 (heure de Bangui) sur l'antenne de Radio Centrafrique.

Peu connu du grand public, André Nzapayeké a été secrétaire général de la Banque africaine de développement (BAD) entre 2010 et 2012. Il est actuellement vice-président de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC).

"Sortir la Centrafrique de l’ornière"

C'est lui qui aura la lourde tâche de former un nouveau gouvernement - sans doute d'ici à la fin de la semaine prochaine - chargé de ramener la paix dans un pays plongé dans le chaos et qui connaît depuis deux jours un regain de pillages et de violences entre chrétiens et musulmans.

"Je pense que le moment est venu pour nous tous Centrafricains de tous bords pour qu’on s’assoie à table, qu’on retrousse nos manches et que l’on essaye de sortir notre pays de l’ornière", a déclaré André Nzapayeké à RFI. "Je pense que je vais, dès le premier jour qui vient, commencer à prendre contact avec l’armée nationale déjà, les groupes armés et les autres groupes qui sont encore sceptiques", a ajouté le nouveau Premier ministre.

Depuis décembre, date du début de l'intervention militaire française aux côtés de forces africaines de la Misca, les violences ont fait plus de 2 000 morts et un million de déplacés, selon l'ONU. La présence sur le terrain de 1 600 soldats français et de 5 000 militaires africains n'a pas permis pour l'heure d'apaiser les tensions. L'Union européenne (UE) a annoncé l'envoi de 500 militaires qui seront basés dans les environs de Bangui et devraient rester sur place pendant six mois avant de passer le relais aux forces africaines.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 25/01/2014

  • Le journal de l'Afrique

    Catherine Samba-Panza, première femme à la tête de la Centrafrique

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Reportage : les musulmans de Bangui se disent abandonnés par la force française

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    "Musulmans et chrétiens peuvent vivre ensemble" en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)