Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande officialise sa rupture avec Valérie Trierweiler

© AFP/François Hollande et Valérie Trierweiler en Martinique, le 15 janvier 2012.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/01/2014

François Hollande a annoncé samedi à l'AFP "la fin de sa vie commune" avec Valérie Trierweiler. Le chef de l'État s'était engagé à clarifier sa situation avant la visite officielle qu'il doit effectuer le 11 février aux États-Unis.

Le président français, François Hollande, a officialisé, samedi 25 janvier, sa rupture avec Valérie Trierweiler. Précisant qu'il s'exprimait à titre personnel et non en tant que chef de l'État - car s'agissant de "(sa) vie privée" -, François Hollande a déclaré à l'AFP : "Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler."

La rupture du couple présidentiel était devenue inévitable après la révélation, il y a deux semaines, par le magazine people "Closer", photos à l'appui, de la liaison de François Hollande avec la comédienne Julie Gayet

Selon le "Journal du dimanche", François Hollande et Valérie Trierweiler, qui ces derniers jours habitait dans la résidence présidentielle de La Lanterne, à Versailles, près de Paris, ont réglé jeudi autour d'un déjeuner, les modalités de leur séparation. Dans un premier temps, l'ex-première dame devrait habiter dans leur appartement du XVe arrondissement, ajoute le journal.

Aux États-Unis en célibataire

C’est donc en simple citoyenne, et non plus au titre de "première dame" que Valérie Trierweiler partira dimanche à Bombay, en Inde, pour une mission humanitaire organisée par l'ONG Action contre la faim.

François Hollande avait promis le 14 janvier, lors d'une conférence de presse, une clarification de sa situation conjugale avant sa visite d'État prévue aux États-Unis le 11 février. Le président, qui devait initialement faire ce voyage avec Valérie Trierweiler, l'effectuera en célibataire.

Interrogée par l'AFP, la Maison Blanche a affirmé que "le président [Barack Obama] compte voir le président Hollande comme prévu". L'absence de Valérie Trierweiler à Washington n'entraînerait aucune conséquence protocolaire particulière pour cette visite d'État assortie d'un dîner d'État, les "premières dames" n'ayant, malgré leur grande visibilité, aucun statut juridique des deux côtés de l'Atlantique.

Avec Reuters et AFP

Portrait en vidéo de Valérie Trierweiler

Première publication : 25/01/2014

  • FACE A FACE

    Le président Hollande doit-il clarifier sa situation de couple ?

    En savoir plus

  • ÉDITORIAL

    La vie privée du président Hollande : réponse à la presse britannique

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Les affaires privées se traitent en privé", affirme Hollande à la presse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)