Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

G5 Sahel : le don de 100 millions de dollars de Riyad

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Trump souhaite toujours une solution à deux États", selon Riyad

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elections sénatoriales américaines : "Thank You Alabama" inonde twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mariana", blessures chiliennes

En savoir plus

FOCUS

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Morales : "Le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, un signe de mépris"

En savoir plus

FACE À FACE

La droite est-elle de retour avec Laurent Wauquiez ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

Culture

Le controversé "Grace de Monaco" ouvrira le Festival de Cannes

© Weinstein Co. / Nicole Kidman interprète Grace de Monaco

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2014

Le biopic d’Olivier Dahan consacré à Grace de Monaco fera l’ouverture du prochain Festival de Cannes, le 14 mai. Objet d’un conflit artistique entre le réalisateur et le producteur américain Harvey Weinstein, le film a été déprogrammé aux États-Unis.

"Grace de Monaco", la biographie filmée du Français Olivier Dahan, avec Nicole Kidman dans le rôle-titre, fera l'ouverture du 67e Festival de Cannes (14-25 mai) en "avant-première mondiale", a annoncé, vendredi 24 janvier, l’organisation du Festival.

Le biopic sera projeté le 14 mai en sélection officielle hors compétition et sortira le même jour en France et dans "de nombreuses villes du monde". Les organisateurs n’ont toutefois pas dit quelle version du film sera présentée, ni si elle sortira aux États-Unis. Depuis des mois, "Grace de Monaco" fait en effet l’objet d'un conflit artistique entre son réalisateur Olivier Dahan et le producteur américain Harvey Weinstein.

Selon le magazine américain "Hollywood Reporter", la société Weinstein Co. vient de retirer le film de son calendrier de sorties aux États-Unis, sans annoncer de nouvelle date. La sortie du film, prévue le 29 janvier 2014, avait déjà été repoussée, sans explication, au 19 mars.

"Catastrophique"

L'automne dernier, le cinéaste français avait publiquement qualifié de "catastrophique" la version du biopic concoctée par Harvey Weinstein. "Ils veulent un film commercial, c'est-à-dire au ras des pâquerettes, en enlevant tout ce qui dépasse, tout ce qui est trop abrupt, en enlevant tout ce qui est cinéma, tout ce qui fait la vie [...] Et les décisions ne sont prises que par rapport au marketing, à la sortie", avait affirmé dans la presse le réalisateur de "La Môme". Et d’ajouter : "Mais ce n'est pas encore fini, je n'ai pas abandonné".

Dès début 2013, les trois enfants de Grace de Monaco avaient pris leurs distances avec le film consacré à leur mère, estimant, après avoir consulté le scénario, qu'il "ne constitue en aucun cas un biopic". Le film "relate une page, réécrite et inutilement ‘glamourisée’, de l'histoire de la principauté de Monaco et de leur famille, comportant à la fois d'importantes inexactitudes historiques et une série de scènes purement fictionnelles", avaient estimé le souverain Albert II, ainsi que ses sœurs Caroline et Stéphanie.

Le film d'Olivier Dahan, explique les organisateurs du Festival, se concentre sur un moment de la vie de l'actrice américaine Grace Kelly qui, au sommet de sa gloire artistique, épouse le Prince Rainier III (Tim Roth) en 1956, devenant ainsi Grace de Monaco.

Produit par Pierre-Ange Le Pogam, Uday Chopra et Arash Amel, qui a également écrit le scénario, le film voit aussi à son générique Frank Langella, Parker Posey, Jeanne Balibar, Sir Derek Jacobi et Paz Vega, qui joue Maria Callas.

Avec AFP

Première publication : 25/01/2014

  • CINÉMA

    Pierre Lescure désigné à la présidence du Festival de Cannes

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Festival de Cannes : Jane Campion présidera le jury 2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)