Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

IVG: près de 8 Français sur 10 approuvent l'amendement

AFP

Près de huit Français sur dix (78%) approuvent l'amendement adopté cette semaine à l'Assemblée confortant le droit à l'avortement et 63% estiment que François Hollande ne mène pas une politique

Près de huit Français sur dix (78%) approuvent l'amendement adopté cette semaine à l'Assemblée confortant le droit à l'avortement et 63% estiment que François Hollande ne mène pas une politique "provocatrice" à l'égard des catholiques, selon un sondage BVA.La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem lors des questions au gouvernement le 21 janvier 2014

Près de huit Français sur dix (78%) approuvent l'amendement adopté cette semaine à l'Assemblée confortant le droit à l'avortement et 63% estiment que François Hollande ne mène pas une politique "provocatrice" à l'égard des catholiques, selon un sondage BVA.

D'après cette enquête diffusée samedi et réalisée pour i-télé, CQFD et Le Parisien/Aujourd'hui en France, l'amendement au projet de loi égalité femmes-hommes, supprimant la notion de "détresse" pour une femme voulant demander une IVG, adopté dans la nuit de mardi à mercredi par les députés, est approuvé à 78%.

Il est désapprouvé par 20% et 2% des personnes interrogées ne se prononcent pas. L'approbation reste largement majoritaire chez les catholiques (73%) comme parmi ceux déclarant pratiquer une autre religion (78%).

Au lendemain de la première rencontre entre le président français François Hollande et le pape François, 63% des sondés jugent que le chef de l'Etat ne mène pas une politique "provocatrice" à l'égard des catholiques, contre 34% qui pensent le contraire (3% ne se prononçant pas).

Cette opinion reste majoritairement partagée par les catholiques eux-mêmes à 54% (contre 44%).

Avant le tête-à-tête de vendredi, des catholiques français avaient adressé au pape une "supplique" pour exprimer leur profond malaise face aux lois ou aux projets de loi sur le mariage homosexuel, l'avortement et la fin de vie (suicide assisté).

Sondage réalisé les 23 et 24 janvier par téléphone auprès d'un échantillon de 987 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Première publication : 25/01/2014