Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut faire preuve de fermeté face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un des leaders de la contestation abattu à Bangkok

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/01/2014

Suthin Taratin, un des meneurs des manifestations qui se déroulent en Thaïlande depuis plus de deux mois a été tué par balles, dimanche, lors d’affrontements à Bangkok.

L’opposition thaïlandaise vient de perdre l’un de ses chefs de file. Meneur de la contestation qui fait rage en Thaïlande depuis plus de deux mois, Suthin Taratin a été tué par balles, dimanche 26 janvier, lors de heurts à Bangkok, a annoncé la police thaïlandaise.

L’opposition indique qu’il a été abattu alors qu'il parlait à la foule depuis un pick-up près d'un bureau de vote. Des bousculades ont été rapportées au même moment entre opposants et partisans du gouvernement de Yingluck Shinawatra.

Suthin Taratin appartenait à la Dhamma Army, un des groupes les plus jusqu'au-boutistes de la mouvance anti-gouvernementale. Sa mort porte à dix le nombre de victimes depuis le début de la crise.

Un porte-parole de la police a précisé à Reuters que les heurts s'étaient produits près d'un temple du quartier de Bang Na. "Au moins cinq autres personnes ont été blessées", a ajouté Piya Utayo. À l'hôpital Vibharam de Bangkok, des responsables ont dit avoir pris en charge six blessés.

Chaos autour des bureaux de vote

Ce regain de tension est à mettre en perspective avec l’ouverture des premiers bureaux de vote à Bangkok en vue des élections législatives anticipées qui doivent avoir lieu le week-end prochain. Alors que l’opposition rejette vivement le scrutin, les urnes ont commencé à être mises à disposition des citoyens pour leur permettre un vote anticipé si besoin. Sur les 49 millions d’électeurs inscrits que compte la Thaïlande, 2,16 millions ont opté pour le vote anticipé.

D'après le ministre des Affaires étrangères, Surapong Tovichakchaikul, l'accès à 45 des 50 bureaux de vote ouverts dans la capitale était impossible. Le vote anticipé est perturbé dans dix des 76 provinces du pays, a-t-il ajouté.

"Des manifestants ont stoppé les électeurs. Dans de nombreux quartiers de Bangkok, ils ont utilisé la force pour interdire aux gens d'aller voter. Il s'agit d'un délit très grave", a-t-il dénoncé à la télévision.

Yingluck Shinawatra, qui a dissous le Parlement pour tenter d'apaiser les manifestants, refuse, quant à elle, de démissionner pour laisser sa place à un "Conseil du peuple" réclamé par les manifestants. La Première ministre doit rencontrer la Commission électorale mardi, et pourrait être contrainte d'annoncer un report du scrutin.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 26/01/2014

  • THAÏLANDE

    Le gouvernement thaïlandais décrète l'état d'urgence à Bangkok

    En savoir plus

  • THAÏLANDE

    Une bombe explose lors d'une manifestation anti-gouvernementale à Bangkok

    En savoir plus

  • THAÏLANDE

    L'opposition thaïlandaise lance l'opération "paralysie à Bangkok"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)