Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

Tunisie : Mehdi Jomaâ a composé son gouvernement d'indépendants

© AFP - Mehdi Jomaâ

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/01/2014

Le Premier ministre Mehdi Jomaâ a présenté dimanche soir la composition de son gouvernement d'indépendants. Lotfi Ben Jeddou, pourtant contesté, reste à l'Intérieur. Le cabinet doit encore obtenir la confiance de l'Assemblée.

Alors que la Constituante devait adopter dimanche 26 janvier au soir la nouvelle Constitution tunisienne, Mehdi Jomaâ a présenté peu après 21 heures (heure locale) la composition de son gouvernement d’indépendants. Ce cabinet, qui doit encore obtenir cette semaine la confiance de l'Assemblée, aura la lourde tâche de sortir la Tunisie de sa profonde crise politique.

"J'ai remis au président [Moncef Marzouki] la liste des membres du gouvernement candidat pour recevoir la confiance de l'Assemblée nationale constituante", a-t-il déclaré, espérant qu'il "l'obtiendra le plus vite possible". Ce cabinet d'indépendants est "une équipe extraordinaire qui a conscience des défis", a-t-il dit, "la mission n'est pas facile".

Comme promis, la liste est composée de personnalités réputées indépendantes et apolitiques pour conduire la Tunisie vers des élections en 2014. Mehdi Jomaâ, ministre sortant de l'Industrie, a reconduit cependant un de ses collègues, le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou, bien que ses détracteurs aient lutté jusqu'au bout pour qu'il quitte ses fonctions. Lofti Ben Jeddou servait déjà dans l'équipe sortante, dirigée par Ennahda, et il était en poste lors de l'assassinat de Mohamed Brahimi.

Avec AFP

Première publication : 26/01/2014

  • TUNISIE

    "Le vote de la Constitution n'est qu'une étape, la Tunisie n'est pas encore sauvée"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    En Tunisie, les juges vent debout contre la "domestication" de la justice

    En savoir plus

  • VIDÉO - TUNISIE

    Trois ans après la révolution, les jeunes Tunisiens entre espoir et déception

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)