Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

FRANCE

L'aventure djihadiste d’un adolescent toulousain prend fin en Turquie

© AFP | Alep, Syrie, le 27 janvier 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/01/2014

Le président français a annoncé que le jeune toulousain de 15 ans, parti au début du mois de janvier pour rejoindre les combattants djihadistes en Syrie, a été retrouvé en Turquie. Son père, qui avait alerté les médias, est arrivé récupérer.

Il était parti faire le djihad du haut de ses quinze printemps avec un de ses amis. Le jeune lycéen toulousain, qui souhaitait se rendre en Syrie pour combattre aux côtés des djihadistes, a été retrouvé en Turquie, a annoncé lundi 27 janvier le président français, en déplacement à Ankara pour rencontrer son homologue turc, Abdullah Gül.

"Super ! Si c'est le cas, c'est vraiment une très bonne chose", a réagi le proviseur du lycée des Arènes, Denis Demersseman, où était scolarisé le jeune garçon, en évoquant le choc que le départ des deux élèves avait causé dans l'établissement.

Son père, qui avait alerté les médias lors de la disparition de son fils, est arrivé en Turquie pour le récupérer. "Son père est là, il va donc maintenant le ramener chez lui et lui faire comprendre qu’il n’avait rien à faire en Syrie où il voulait aller et qu’il a sans doute été embrigadé, influencé", a indiqué le chef de l’État français.

L'autre adolescent, âgé de 16 ans, est rentré en France dimanche 25 janvier, selon une source proche de l'enquête.

"Nous devons protéger nos jeunes"

François Hollande et Abdullah Gül ont réaffirmé leur volonté de lutte contre les filières de recrutement de candidats au djihad, qui transitent souvent par la Turquie. "Nous devons tout faire pour qu’aucun jeune ne se laisse entraîner dans un combat qui n’est pas digne des valeurs de la République vers des groupes extrémistes. Nous devons protéger nos jeunes, nos jeunes de France", a déclaré François Hollande.

Le parquet de Toulouse avait alerté début janvier la section antiterroriste du parquet de Paris du départ de deux lycéens de 15 et 16 ans pour la Syrie.

Une douzaine de mineurs français sont partis combattre aux côtés des groupes djihadistes en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad ou en ont manifesté le désir, avait précisé Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, le 19 janvier.

Quelque 250 combattent actuellement en Syrie, une centaine sont en transit, 150 ont manifesté leur intention de s’y rendre, 76 sont revenus et 21 ont trouvé la mort, selon le ministère de l’Intérieur.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 27/01/2014

  • FRANCE

    Deux Toulousains de 15 ans partis faire le djihad en Syrie

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une douzaine d'adolescents français candidats au djihad en Syrie

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Une filière djihadiste vers la Syrie démantelée dans le Val-de-Marne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)