Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare au gorille"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le costard d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hissène Habré: verdict historique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré, l'ex-président tchadien, condamné à la perpétuité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes-2016 : Laurent Lafitte et George Miller, les deux piliers du Festival

En savoir plus

FOCUS

Pédophilie dans l'Église : des victimes françaises brisent l’omerta

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Philippe Legrain : "Les réfugiés, une opportunité pour l’économie de l’Europe"

En savoir plus

EUROPE

Schumacher : l'incertitude persiste sur son état de santé, après un mois de coma

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/01/2014

Un mois après son hospitalisation suite à un grave accident de ski en France, à Méribel, le septuple champion de Formule 1 Michael Schumacher, plongé dans le coma, ne montre pas de signe d’amélioration. Son état reste toutefois stable.

Les nouvelles concernant le septuble champion de Formule 1 ne sont pas très bonnes. Un mois après une grave chute de ski à Méribel – au cours de laquelle sa tête a violemment heurté un rocher – l’état de Michael Schumacher ne s’est toujours pas amélioré. Le pilote allemand, plongé dans le coma, reste dans un état "stable", a simplement indiqué sa porte-parole, Sabine Kehm, tout en précisant qu'il était sorti d'une phase "critique".

Schumacher a été admis dans le service de neurochirurgie du CHU de Grenoble le 29 décembre après une chute dans un secteur hors-piste. Lors de son admission, le champion souffrait de lésions crâniennes "diffuses et sérieuses" et avait été plongé dans un coma artificiel. Le but : mettre le cerveau au repos pour réduire la tension dans la boîte crânienne.

La durée moyenne d'un coma artificiel pour les traumatisés crâniens graves est "de l'ordre de 15 jours", selon le Pr Audibert, responsable de l'unité de réanimation neurochirurgicale du CHU de Nancy. Même si cela peut être un peu plus long, c'est "assez rare" qu'un coma artificiel dépasse trois semaines, explique-t-il. Schumacher est plongé dans le coma depuis quatre semaines. Autrement dit, plus le temps passe, plus le pessimisme grandit.

Depuis son hospitalisation, ses fans lui témoignent des marques de soutien : une marche a réuni 500 personnes dimanche 26 janvier sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. "Il faut prier, souhaiter et espérer qu'un miracle va se produire, qu'il va se réveiller comme si de rien n'était, comme il était auparavant", a déclaré mardi l'Allemand Sebastian Vettel, surnommé "Baby Schumi" au début de sa carrière.

"Michael, chaque jour je suis tes progrès et chaque jour je suis proche de toi. J'espère que je pourrai te parler très bientôt", a pour sa part écrit Niki Lauda, sacré trois fois dans les années 70 et 80, sur le site de Ferrari recensant les messages de soutien à Schumacher.

Les conclusions de l'enquête judiciaire sur l'accident ne seront pas communiquées avant la mi-février selon le parquet d'Albertville, qui devrait exclure toute responsabilité extérieure sur un plan pénal. Mais la plus grande incertitude demeure sur le devenir de Schumacher.

Avec Reuters

Première publication : 28/01/2014

  • ACCIDENT - SKI

    Les médecins divisés sur une possible sortie de coma de Schumacher

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Schumacher : les skis et le balisage des pistes ne sont pas la cause de l'accident

    En savoir plus

  • SKI – ACCIDENT

    L'état de santé de Schumacher s'améliore légèrement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)