Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : A Bambari, symbole de la division, le candidat Dologuele rencontre un chef de guerre

En savoir plus

POLITIQUE

Stéphane Rozès : "Le texte sur la réforme constitutionnelle est assez alambiqué pour recueillir l’adhésion de tous"

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Louis Bourlanges : "Le but de François Hollande est de déshabiller la gauche de la gauche"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Homeland, Irak année zéro" : retour à Bagdad

En savoir plus

FOCUS

Irlande : la renaissance du "Tigre celtique"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : à la recherche de l’équilibre politique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Ahani : "Nous sommes optimistes pour une ouverture, tout en respectant nos principes islamiques"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

La culture à l’épreuve de l’hyper-modernité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Présidentielle américaine : la percée des outsiders

En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine supplante la France et devient le premier consommateur de vin rouge

© AFP

Vidéo par Valériane GAUTHIER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/01/2014

La Chine a détrôné la France et devient le premier pays consommateur de vin rouge, selon une étude commandée par le salon international des vins et spiritueux Vinexpo. Une donnée encourageante pour les producteurs français.

L'engouement des Chinois pour le vin rouge se confirme. Au point que la République populaire est devenue le premier consommateur mondial de ce nectar, détrônant au passage la France.

Selon une étude commandée par le salon international des vins et spiritueux Vinexpo, révélée mardi 28 janvier, plus de 155 millions de caisses de neuf litres de vin rouge (soit 1,865 milliard de bouteilles) ont été consommées en 2013 en Chine. Ce qui représente une croissance enivrante de 136 % par rapport à 2008. Suivent dans ce classement la France (150 millions de caisses), l'Italie (141), les États-Unis (134) et l'Allemagne (112).

Du "changement dans les mentalités"

La Chine reste toutefois le cinquième pays consommateur de vin en général seulement (les vins dits tranquilles et les vins effervescents), loin derrière les États-Unis, la France et l'Italie.
 
"Il y a eu un réel changement dans les mentalités chinoises. De la vigne a été plantée de façon massive et le réseau de distribution s'est démultiplié", a expliqué à l'AFP Guillaume Deglise, le directeur général de Vinexpo.
 
Selon lui, ces chiffres de consommation de vin rouge en Chine sont encourageants pour les producteurs français. "L'exportation devient encore plus décisive puisque le marché domestique ne pourra plus absorber la totalité de la production", a-t-il souligné.
 
La consommation mondiale de vin en pleine sa croissance
 
L'étude révèle également que la consommation mondiale de vin poursuit sa croissance. Si elle a augmenté de 3,23 % entre 2008 et 2012 et atteint 2,663 milliards de caisses de 12 bouteilles, l'étude prévoit, qu'entre 2013 et 2017, elle devrait encore augmenter de 4,97 %.
 
Sur le continent asiatique, cette consommation devrait bondir de près de 23 %, contre un recul de 0,14 % pour l'Europe et une croissance 9% aux États-Unis, les deux continents leaders.
 
Aux États-Unis, premier marché mondial pour le vin depuis 2011, la consommation du rouge devrait également continuer de progresser de 14 % sur les cinq prochaines années pour atteindre 384 millions de caisses, après avoir augmenté de 11,36 % entre 2008 et 2012.
 
D’un point de vue plus général, le Baijiu, spiritueux blanc à base de sorgho, de blé ou de riz, reste l'alcool le plus consommé au monde devant la vodka.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/01/2014

  • ÉTATS-UNIS

    L'Indonésien qui faisait passer du vin ordinaire pour des grands crus

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un célèbre marchand de vins français reconnu coupable de contrefaçon

    En savoir plus

  • FRANCE

    Montmartre fête ses 80e vendanges en fanfare

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)