Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

FRANCE

Trois candidats présumés au djihad en Syrie jugés à Paris

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/01/2014

Trois hommes soupçonnés d'être des candidats au djihad en Syrie comparaissent, jeudi, en correctionnelle à Paris. Ils avaient été interpellés en 2012, dans un aéroport près de Saint-Étienne, alors qu'ils s'apprêtaient à s'envoler pour la Turquie.

Trois hommes soupçonnés d'avoir tenté de gagner la Syrie pour faire le djihad comparaissent, jeudi 30 janvier, en correctionnelle à Paris. Youssef Ettaoujar, un Franco-Marocain de 26 ans, Fares Farsi, 21 ans, et Salah-Eddine Gourmat, 24 ans, deux Franco-Algériens, sont poursuivis pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Toutefois, seul Youssef Ettaoujar, considéré comme "l'émir" du groupe, comparaîtra détenu lors de ce procès prévu sur deux jours.

L'accusation se fonde sur de nombreuses écoutes téléphoniques où les trois hommes s'expriment sur leurs projets communs. Ont été notamment évoqués l'achat de matériel, comme des gilets tactiques ou des holsters, le résultat des perquisitions, dont le contenu de leurs ordinateurs et téléphones portables, et les relations du groupe avec des personnes déjà impliquées dans des procédures similaires.

Les trois candidats djihadistes, qui demeuraient chez leurs parents à Villejuif (Val-de-Marne), Malakoff (Hauts-de-Seine) et Paris, faisaient l'objet d’une étroite surveillance policière. Ils ont été interpellés en mai 2012 à l'aéroport d'Andrézieux Bouthéon (près de Saint-Étienne), alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer à bord d'un vol pour Gaziantep en Turquie, via Istanbul, avant de rallier les combattants islamistes en Syrie.

Filmer le djihad
 
Avant d’opter pour le champ de bataille syrien, ces individus auraient, selon les enquêteurs, projeté de se rendre au Yémen, où Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) est particulièrement présent, mais également au Mali, où Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a occupé pendant plusieurs mois en 2012 le nord du pays.
 
Jusqu’ici, seul le plus jeune d’entre eux, Fares Farsi, a reconnu le caractère djihadiste du projet, tandis que les deux autres prévenus contestent les accusations, expliquant avoir voulu se rendre en Turquie pour y faire "un reportage". Faux, selon Fares Farsi, expliquant que les caméras en leur possession étaient destinées à filmer leur djihad dans le but d’encourager d’autres jeunes à suivre leur exemple.
 
Ce procès intervient quelques jours après l'interpellation en Turquie et le retour en France de deux lycéens de 15 et 16 ans. Ces derniers avaient eux aussi tenté de rejoindre les rangs des djihadistes en Syrie. Selon le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, 250 Français combattent actuellement sur place et 21 y sont morts.
 
Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

COMMENTAIRE(S)