Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois adolescents

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

EUROPE

L'Américaine Amanda Knox et son ex-petit ami de nouveau condamnés pour meurtre

© AFP

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2014

L’Américaine Amanda Knox et son ancien petit-ami, l’Italien Raffaele Sollecito, ont été condamnés respectivement à 28 et 25 ans de prison, jeudi à Florence, lors d'un nouveau procès pour le meurtre de la Britannique Meredith Kercher.

L'étudiante américaine Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito ont été de nouveau condamnés, jeudi 30 janvier par la cour d'appel de Florence, pour le meurtre de la jeune britannique Meredith Kercher en 2007. Ils sont respectivement condamnés à 28 ans et six mois et à 25 ans de prison. La jeune femme, qui n'était pas présente au procès, a déclaré être "terrifiée et déçue" par ce verdict. "Nous ferons appel, Amanda est innocente", a pour sa part déclaré l'un de ses avocats.

La condamnation des deux anciens amants intervient près d’un an après l’annulation de leur acquittement en cassation. L'Américaine et son ex-petit ami italien ont déjà passé quatre ans derrière les barreaux, après avoir été condamnés en première instance, en 2009, lors d'un procès hautement médiatisé. Ils avaient ensuite été acquittés lors d'un premier procès en appel en octobre 2011, mais ce jugement avait été annulé l'année dernière par la cour de cassation, qui y avait relevé "de multiples contradictions et des incohérences manifestes".

De nouvelles expertises non-concluantes

De nouvelles expertises ont été demandées lors de ce nouveau procès en appel, notamment sur l'arme du crime présumée : un couteau de cuisine retrouvé chez Sollecito, qui comporte autant de traces d’Amanda Knox (sur le manche) que de Meredith Kercher (sur la lame), mais qui se sont avérées non concluantes. L'autopsie avait démontré que la victime avait également été violée.

Après son acquittement, Amanda Knox, qui a toujours clamé son innocence, était retournée dans sa ville natale, Seattle. Elle ne s'est pas représentée devant la justice italienne, refusant de se mettre "entre les mains de ceux qui veulent absolument m'envoyer en prison pour quelque chose que je n'ai pas fait", a-t-elle déclaré dans une interview au New York Times. Dans un courriel adressé aux membres de la cour de Florence, la jeune femme avait par ailleurs écrit : "je ne suis pas un monstre".

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • ITALIE

    L'énigmatique Amanda Knox sera de nouveau jugée pour le meurtre de sa colocataire

    En savoir plus

  • ITALIE

    Libre, Amanda Knox s'envole pour les États-Unis

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)