Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

EUROPE

L'Américaine Amanda Knox et son ex-petit ami de nouveau condamnés pour meurtre

© AFP

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2014

L’Américaine Amanda Knox et son ancien petit-ami, l’Italien Raffaele Sollecito, ont été condamnés respectivement à 28 et 25 ans de prison, jeudi à Florence, lors d'un nouveau procès pour le meurtre de la Britannique Meredith Kercher.

L'étudiante américaine Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito ont été de nouveau condamnés, jeudi 30 janvier par la cour d'appel de Florence, pour le meurtre de la jeune britannique Meredith Kercher en 2007. Ils sont respectivement condamnés à 28 ans et six mois et à 25 ans de prison. La jeune femme, qui n'était pas présente au procès, a déclaré être "terrifiée et déçue" par ce verdict. "Nous ferons appel, Amanda est innocente", a pour sa part déclaré l'un de ses avocats.

La condamnation des deux anciens amants intervient près d’un an après l’annulation de leur acquittement en cassation. L'Américaine et son ex-petit ami italien ont déjà passé quatre ans derrière les barreaux, après avoir été condamnés en première instance, en 2009, lors d'un procès hautement médiatisé. Ils avaient ensuite été acquittés lors d'un premier procès en appel en octobre 2011, mais ce jugement avait été annulé l'année dernière par la cour de cassation, qui y avait relevé "de multiples contradictions et des incohérences manifestes".

De nouvelles expertises non-concluantes

De nouvelles expertises ont été demandées lors de ce nouveau procès en appel, notamment sur l'arme du crime présumée : un couteau de cuisine retrouvé chez Sollecito, qui comporte autant de traces d’Amanda Knox (sur le manche) que de Meredith Kercher (sur la lame), mais qui se sont avérées non concluantes. L'autopsie avait démontré que la victime avait également été violée.

Après son acquittement, Amanda Knox, qui a toujours clamé son innocence, était retournée dans sa ville natale, Seattle. Elle ne s'est pas représentée devant la justice italienne, refusant de se mettre "entre les mains de ceux qui veulent absolument m'envoyer en prison pour quelque chose que je n'ai pas fait", a-t-elle déclaré dans une interview au New York Times. Dans un courriel adressé aux membres de la cour de Florence, la jeune femme avait par ailleurs écrit : "je ne suis pas un monstre".

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • ITALIE

    L'énigmatique Amanda Knox sera de nouveau jugée pour le meurtre de sa colocataire

    En savoir plus

  • ITALIE

    Libre, Amanda Knox s'envole pour les États-Unis

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)