Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

EUROPE

L'Américaine Amanda Knox et son ex-petit ami de nouveau condamnés pour meurtre

© AFP

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2014

L’Américaine Amanda Knox et son ancien petit-ami, l’Italien Raffaele Sollecito, ont été condamnés respectivement à 28 et 25 ans de prison, jeudi à Florence, lors d'un nouveau procès pour le meurtre de la Britannique Meredith Kercher.

L'étudiante américaine Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito ont été de nouveau condamnés, jeudi 30 janvier par la cour d'appel de Florence, pour le meurtre de la jeune britannique Meredith Kercher en 2007. Ils sont respectivement condamnés à 28 ans et six mois et à 25 ans de prison. La jeune femme, qui n'était pas présente au procès, a déclaré être "terrifiée et déçue" par ce verdict. "Nous ferons appel, Amanda est innocente", a pour sa part déclaré l'un de ses avocats.

La condamnation des deux anciens amants intervient près d’un an après l’annulation de leur acquittement en cassation. L'Américaine et son ex-petit ami italien ont déjà passé quatre ans derrière les barreaux, après avoir été condamnés en première instance, en 2009, lors d'un procès hautement médiatisé. Ils avaient ensuite été acquittés lors d'un premier procès en appel en octobre 2011, mais ce jugement avait été annulé l'année dernière par la cour de cassation, qui y avait relevé "de multiples contradictions et des incohérences manifestes".

De nouvelles expertises non-concluantes

De nouvelles expertises ont été demandées lors de ce nouveau procès en appel, notamment sur l'arme du crime présumée : un couteau de cuisine retrouvé chez Sollecito, qui comporte autant de traces d’Amanda Knox (sur le manche) que de Meredith Kercher (sur la lame), mais qui se sont avérées non concluantes. L'autopsie avait démontré que la victime avait également été violée.

Après son acquittement, Amanda Knox, qui a toujours clamé son innocence, était retournée dans sa ville natale, Seattle. Elle ne s'est pas représentée devant la justice italienne, refusant de se mettre "entre les mains de ceux qui veulent absolument m'envoyer en prison pour quelque chose que je n'ai pas fait", a-t-elle déclaré dans une interview au New York Times. Dans un courriel adressé aux membres de la cour de Florence, la jeune femme avait par ailleurs écrit : "je ne suis pas un monstre".

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • ITALIE

    L'énigmatique Amanda Knox sera de nouveau jugée pour le meurtre de sa colocataire

    En savoir plus

  • ITALIE

    Libre, Amanda Knox s'envole pour les États-Unis

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)