Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

Asie - pacifique

Liberté de la presse : la Maison blanche hausse le ton contre la Chine

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/01/2014

Alors qu’un reporter du New York Times a été expulsé de Chine, faute de pouvoir renouveller son visa, Washington a exhorté jeudi Pékin à respecter la liberté de la presse.

Retard dans le traitement des visas, restrictions dans certains endroits classés sensibles, violences de la part des autorités locales…il ne fait pas bon être journaliste en Chine. Une situation à laquelle a vivement réagi la Maison Blanche, jeudi 30 janvier, critiquant les "restrictions" imposées par les autorités chinoises, en particulier sur les journalistes étrangers.

Les mesures des autorités chinoises "ne respectent pas la liberté de la presse, et contrastent fortement avec le traitement des journalistes étrangers [...] par les États-Unis", a estimé, dans un communiqué, le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney. Washington réagit notamment au cas d’Austin Ramzy, un reporter du New York Times, qui a dû quitter la Chine jeudi faute de renouvellement de son visa. Le journaliste est le second correspondant du New York Times à être obligé de quitter le pays en 13 mois pour un visa non accordé.

"Cesser le blocage des sites de médias américains"

"Les États-Unis sont profondément inquiets que des journalistes étrangers en Chine continuent de subir des restrictions qui les empêchent de faire leur travail […]. Nos deux pays devraient augmenter les échanges médiatiques, pour améliorer la compréhension et la confiance mutuelles, ne pas restreindre la capacité des journalistes à faire leur travail", a insisté Jay Carney, en appelant aussi Pékin à "cesser de bloquer des sites internet de médias américains".

Cette affaire intervient alors que le régime communiste est accusé de représailles visant des médias occidentaux, comme l'agence américaine Bloomberg ou le New York Times, qui ont publié des enquêtes sur les immenses fortunes de proches des dirigeants chinois.

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • CHINE

    Quatre ans de prison pour Xu Zhiyong, pourfendeur chinois de la corruption

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)