Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

Asie - pacifique

Liberté de la presse : la Maison blanche hausse le ton contre la Chine

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/01/2014

Alors qu’un reporter du New York Times a été expulsé de Chine, faute de pouvoir renouveller son visa, Washington a exhorté jeudi Pékin à respecter la liberté de la presse.

Retard dans le traitement des visas, restrictions dans certains endroits classés sensibles, violences de la part des autorités locales…il ne fait pas bon être journaliste en Chine. Une situation à laquelle a vivement réagi la Maison Blanche, jeudi 30 janvier, critiquant les "restrictions" imposées par les autorités chinoises, en particulier sur les journalistes étrangers.

Les mesures des autorités chinoises "ne respectent pas la liberté de la presse, et contrastent fortement avec le traitement des journalistes étrangers [...] par les États-Unis", a estimé, dans un communiqué, le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney. Washington réagit notamment au cas d’Austin Ramzy, un reporter du New York Times, qui a dû quitter la Chine jeudi faute de renouvellement de son visa. Le journaliste est le second correspondant du New York Times à être obligé de quitter le pays en 13 mois pour un visa non accordé.

"Cesser le blocage des sites de médias américains"

"Les États-Unis sont profondément inquiets que des journalistes étrangers en Chine continuent de subir des restrictions qui les empêchent de faire leur travail […]. Nos deux pays devraient augmenter les échanges médiatiques, pour améliorer la compréhension et la confiance mutuelles, ne pas restreindre la capacité des journalistes à faire leur travail", a insisté Jay Carney, en appelant aussi Pékin à "cesser de bloquer des sites internet de médias américains".

Cette affaire intervient alors que le régime communiste est accusé de représailles visant des médias occidentaux, comme l'agence américaine Bloomberg ou le New York Times, qui ont publié des enquêtes sur les immenses fortunes de proches des dirigeants chinois.

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • CHINE

    Quatre ans de prison pour Xu Zhiyong, pourfendeur chinois de la corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)