Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Sous pression de l’UE, Malte amende son projet de "vente" de la citoyenneté

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/01/2014

La Valette a finalement décidé d’amender son projet de loi controversé de "vente" de sa citoyenneté, comme le souhaitait Bruxelles. Ce projet, qui visait à favoriser les investissements à Malte, est désormais assorti d’une obligation de résidence.

Confrontées à la grogne du Parlement et de la Commission européens, les autorités maltaises ont décidé de modifier un projet de loi, qui visait à "vendre" la citoyenneté aux non-Européens. Ce projet est désormais assorti d'une clause de résidence d’au minimum 12 mois dans le pays, ont annoncé, mercredi 29 janvier, La Valette et Bruxelles.

Suite à la polémique, des membres du gouvernement maltais ont présenté à des responsables de la Commission européenne de "nouveaux amendements" aux articles prévus dans ce projet de loi. Le texte comprend toujours l’octroi de la nationalité maltaise à toute personne prête à verser 1,15 million d'euros, dont une partie à investir dans l'immobilier, précise un communiqué publié à Bruxelles.

"Les amendements prévoient notamment [la nécessité de démontrer, NDLR] un lien réel avec Malte à travers l'introduction d'un statut de résident, comme préalable à la possibilité d'acquérir la naturalisation maltaise", explique le document.

"La citoyenneté n’est pas à vendre"

"Nul certificat de naturalisation ne sera délivré à moins que le demandeur n'apporte la preuve qu'il ou elle a résidé à Malte pendant une période d'au moins 12 mois précédant immédiatement la délivrance du certificat de naturalisation", poursuit le texte.

La Commission européenne a, pour sa part, "salué l'annonce des amendements concernant la condition de résidence faite de bonne foi et dans un esprit de coopération sincère. Les deux parties ont exprimé leur satisfaction d'être arrivées à s'entendre sur ce sujet."

La polémique autour de ce projet de loi était née mi-janvier. À l’époque, la commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding, avait déclaré : "La citoyenneté n’est pas à vendre."

Avec AFP

Première publication : 30/01/2014

  • MALTE

    Victoire historique du Parti travailliste maltais aux législatives

    En savoir plus

  • MALTE

    Malte, dernier pays d'Europe à autoriser le divorce

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)