Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Le dialogue judéo-musulman n'est pas organisé au niveau national"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : fin des audiences de la CDVR

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les temps forts de la Fashion Week à Paris

En savoir plus

FOCUS

Italie : le phénomène Renzi

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hubert Reeves, président de "Humanité et biodiversité"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

  • Feu vert du Parlement turc pour une intervention militaire contre l'EI

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : 15 personnes visées par des poursuites judiciaires

    En savoir plus

  • Le Dalaï-lama privé de visa : le sommet des Nobel de la paix du Cap annulé

    En savoir plus

  • Pour l’Union européenne, les militaires français doivent pouvoir se syndiquer

    En savoir plus

  • Google rattrapé par le scandale des photos volées de stars nues

    En savoir plus

  • Bourse de Tokyo : un trader fait une bourde à 617 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Mondial-2015 : des footballeuses partent en guerre contre la Fifa

    En savoir plus

  • Equipe de France : Gignac et Payet retrouvent les Bleus

    En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Le chef de Boko Haram revient à la vie... pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • Décès du père d'un journaliste harcelé par un hacker israélien

    En savoir plus

  • "Le dialogue judéo-musulman n'est pas organisé au niveau national"

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

EUROPE

Kiev annonce une amnistie, l'opposition dénonce un chantage

© Mehdi Chebil / FRANCE 24

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/01/2014

La loi d’amnistie votée mercredi par les députés ukrainiens n’obtiendra pas le soutien de l’opposition, ont annoncé ses dirigeants. Ils dénoncent un chantage et refusent de céder à l'évacuation de plusieurs bâtiments publics.

L’opposition ukrainienne a annoncé, mercredi 29 janvier, son refus de soutenir la loi d’aministie des protestataires, que le Parlement avait adopté plus tôt dans la journée afin de sortir le pays de la grave crise politique qu’il traverse depuis fin novembre.

Ce vote d’amnistie, provoqué notamment par la prise de position russe, a été adopté en dépit de l’abstention de l’opposition, qui s’est insurgée contre certaines conditions imposées par le pouvoir.

Les abstentionnistes ont notamment pointé du doigt la partie du texte portant sur l’évacuation de certains bâtiments publics occupés à Kiev par les protestataires.

La Russie dans l’expectative

Un bras de fer qui embarasse Kiev, alors que la Russie a prévenu qu’elle pourrait revoir son soutien économique au pays en fonction de la tournure des événements.

Le président russe Vladimir Poutine a, en effet, déclaré qu’il allait "attendre la formation du nouveau gouvernement ukrainien", avant toute mise en œuvre des accords conclus en décembre sur le versement d’une aide de 15 milliards de dollars.

Fin décembre, Moscou a déjà versé 3 milliards de dollars à Kiev, en proie à une crise économique importante.

Avec AFP


Première publication : 30/01/2014

  • DIPLOMATIE

    Crispations diplomatiques autour de la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • REPORTAGE EN UKRAINE

    "Personne ne quittera les barricades tant que Ianoukovitch sera au pouvoir"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Poutine s'élève contre l'ingérence de l'UE en Ukraine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)