Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 07/02/2014

JO-2014 : Sotchi, les pistes sombres

Pendant cinq ans, Sotchi a vécu au rythme de travaux pharaoniques. Les Jeux olympiques d’hiver les plus chers de l’Histoire vont se tenir dans cette petite station balnéaire située entre la mer Noire et les montagnes du Caucase. Notre reporter a mené l’enquête.

Sotchi est une ville relativement jeune, fondée en 1838. À l’époque, les habitants vivaient majoritairement dans les montagnes, délaissant le bord de mer où les moustiques et la malaria rendaient la vie impossible. Ce n’est qu’à partir des années 1930 et surtout après la Seconde Guerre mondiale qu’elle se transforme en station balnéaire prisée. Joseph Staline fait assécher les marais qui longent la mer. Il fait bâtir des hôpitaux et des sanatoriums dans lesquels sont soignés les blessés de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que des hôtels et des villas où la nomenklatura passe ses vacances. Sotchi devient alors une ville pour personnes "importantes". Son évolution est rythmée par les oukazes de Moscou.

Après la chute de l’URSS, la petite station balnéaire garde ce statut de ville chérie des dirigeants russes. Vladimir Poutine en tête : l’homme fort du Kremlin s’est impliqué personnellement pour qu’elle devienne une cité olympique. Il a été le porte-parole le plus fervent de ces Jeux, renvoyant dos à dos les critiques. Corruption, exploitation des ouvriers, expropriations abusives, catastrophe écologique liée au chantier… "Non, tout cela n’existe pas !", assure le président russe.

Sur place, c’est pourtant une toute autre réalité que nous avons découvert. Nous avons rencontré Angela Zilberg, dont la maison a été détruite sans expertise et sans compensation. Nous avons retrouvé Roman, l’ouvrier qui s’était cousu la bouche car son employeur au chantier olympique refusait de lui verser son salaire. Nous sommes aussi allés à Akhsthyr, un village recouvert de poussière où la souffrance des habitants n’a d’égal que l’indifférence des autorités locales, qui les laissent sans eau courante et coincés entre deux carrières de pierre…

Derrière les immeubles et les hôtels flambants neufs qui ont poussé, afin que Sotchi soit fin prête pour accueillir les JO d'hiver le 7 février, nous avons découvert la face sombre des chantiers olympiques.

Par Ksenia BOLCHAKOVA

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/01/2017 Afrique

Burundi : à visage caché

Le Burundi ne fait jamais la une des journaux. Pourtant les violences y sont quasi quotidiennes. Depuis l'annonce de la candidature de Nkurunziza à un troisième mandat en avril...

En savoir plus

13/01/2017 États-Unis

Wisconsin : plongée au cœur du vote Trump

Le 20 janvier, Donald Trump sera investi de la présidence des États-Unis. Incarnation d’un changement radical dans la politique américaine, il a remporté, durant l’élection,...

En savoir plus

06/01/2017 Afrique

"Génération Dadaab" : rencontre avec la jeunesse du camp somalo-kenyan

À la frontière entre la Somalie et le Kenya se trouve Dadaab. Ce camp géant, géré par l'UNHCR, abrite 280 000 habitants, des Somaliens pour la plupart. En 25 ans d'existence, une...

En savoir plus

23/12/2016 Moyen-Orient

Reportage exclusif : Mossoul, la difficile reconquête

Depuis plus de deux mois, l'armée irakienne mène un combat acharné pour reprendre Mossoul à l’organisation État islamique. Un quart de la ville a pu être repris, mais les...

En savoir plus

22/12/2016 Droit d'asile

Vidéo : Ferrette, un village alsacien qui redonne espoir aux migrants

Depuis bientôt un an, le village de Ferrette, en Alsace, a mis en place un centre d’accueil pour demandeurs d’asile dans une ancienne caserne de gendarmerie. Après des mois...

En savoir plus