Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 02/02/2014

Ukraine : les activistes à quatre roues d'Euromaidan

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, les protestataires manifestent aussi en voiture ; une association américaine demande l’arrêt des ventes d’armes sur les réseaux sociaux ; et un jeune homme apprend à danser en un an.

UKRAINE : LES ACTIVISTES À QUATRE ROUES D’EUROMAIDAN

C’est au volant de leurs voitures que ces Ukrainiens participent au mouvement « Euromaidan » qui occupe depuis plus de deux mois le centre ville de Kiev. Des automobilistes réunis au sein du groupe « Automaidan » qui est devenu l’un des piliers de la contestation contre le gouvernement.

Comme en témoignent ces images diffusées sur YouTube, ces militants organisent régulièrement des manifestations à quatre roues, comme ici le mois dernier, quand des centaines de voitures ont convergé vers la résidence du président Viktor Ianoukovitch, dans la banlieue de Kiev. Une somptueuse villa qui est considérée par les protestataires contre un symbole de la corruption dans le pays.

Des conducteurs activistes qui pour certains se sont également donné comme mission de transporter les manifestants blessés dans les affrontements avec les forces de l’ordre, qui sont accusées d’intercepter des ambulances en route vers les hôpitaux pour arrêter les opposants qui se trouveraient à bord.

D’autres sont quant à eux chargés d’empêcher l’arrivée des renforts de la police. Cette vidéo amateur montrerait ainsi une vingtaine de véhicules simuler une panne pour immobiliser un convoi de bus qui, d’après les activistes, transportait des forces anti-émeutes.

Des automobilistes qui disent avoir été victimes d’intimidations et de violences de la part de la police. Cette vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux aurait ainsi été tournée quand des officiers s’en sont pris à une voiture d’opposants qui patrouillait dans les rues de Kiev.

Plusieurs militants d’Automaidan ont d’ailleurs été arrêtés ces dernières semaines, tandis que Dmitry Bulatov, l’un des leaders de ce mouvement motorisé, est porté disparu depuis la semaine dernière.

 

USA : CAMPAGNE CONTRE LA VENTE D’ARMES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Acheter des fusils d’assaut, des revolvers ou encore des carabines via les réseaux sociaux, c’est possible aux Etats-Unis. Au pays de l’Oncle Sam, les petites annonces de ce type se multiplient en effet sur Facebook et Instagram, permettant aux internautes d’acquérir des armes à feu d’occasion sans examen de leurs antécédents judiciaires. Une tendance inquiétante qui n’a pas échappé au mouvement « Moms Demand Action », un groupe de mères américaines, qui a lancé, lundi, une campagne en ligne dans l’espoir d’enrayer ce phénomène.

Via le hashtag #EndFacebookGunShows, les utilisateurs des réseaux sociaux soutenant cette initiative sont ainsi invités à publier des messages à l’attention des responsables de Facebook et d’Instagram pour réclamer la fin de ce commerce non réglementé. Une liste de tweets pré-rédigés a également été mise à disposition des internautes pour souligner, entre autres, que ces transactions sans vérifications des antécédents des acheteurs permettent à des personnes dangereuses d’avoir accès à des armes.

Une campagne qui s’articule aussi autour d’une pétition en ligne adressée à Mark Zuckerberg et Kevin Systrom, les dirigeants respectifs de Facebook et d’Instagram. Un texte qui les appelle à mettre un terme à cette pratique en adoptant une charte bannissant toutes les ventes d’armes, en particulier les ventes privées, alors que les conditions d’utilisation de leurs sites restent floues à ce sujet.

Deux sites qui, selon les instigatrices du mouvement, devraient s’inspirer de la politique appliquée par d’autres plateformes de vente en ligne comme celle du site de petites annonces Craiglist qui interdit explicitement les transactions d’armes à feu dans ses conditions d’utilisation. Une interdiction également présente sur eBay qui autorise néanmoins le commerce d’accessoires sous certaines conditions.

 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

En créant mi-janvier le hashtag #findmike, Jonny Benjamin, un jeune londonien souffrant de troubles schizo-affectifs espérait que les internautes l’aideraient à retrouver la trace de l’inconnu surnommé Mike qui l’avait empêché de se suicider 6 ans auparavant. Une campagne virale qui a rapidement trouvé un large écho sur les réseaux sociaux et dont a finalement eu vent la compagne du bon samaritain anonyme. Un homme dont le véritable nom est Neil Laybourn et qui a accepté de rencontrer celui qu’il a sauvé comme on peut le voir dans une vidéo très émouvante tout juste mise en ligne.

 

INFOGRAPHIE DU JOUR

A l’occasion du nouvel an chinois célébré cette année le 31 janvier, le moteur de recherches Baidu a mis en ligne cette carte interactive qui permet de visualiser les quelque 3 600 000 déplacements effectués par la population dans le pays pendant la période des fêtes qui s’étend sur 40 jours. Un outil qui révèle sans véritable surprise que Pékin est la ville où sont enregistrés le plus de départs et d’arrivées de voyageurs.

 

LES PHOTOS RENVERSANTES DE KAPSTAND SUR INSTAGRAM

Poser de dos tout en tenant en équilibre sur un seul bras… voici la marque de fabrique de celui qui se fait appeler « Kapstand ». Sur son compte Instagram, ce jeune Français qui souhaite garder l’anonymat, publie ainsi régulièrement des clichés pris en France ou à l’étranger sur lesquels on peut le voir la tête en bas. Des photos renversantes et très esthétiques à découvrir en ligne.
 

VIDÉO DU JOUR

Un an… c’est le lapse de temps que s’était donné Neiland, l’auteur de cette vidéo récemment mise en ligne sur YouTube, pour apprendre à danser. Un défi largement relevé comme on peut le voir à travers ce clip qui montre, en accéléré, la progression du jeune homme. Un montage entraînant qui donnera certainement envie à de nombreux internautes de se mettre à leur tour à la danse.

 

 

 

 


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/07/2014 Réseaux sociaux

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

Au sommaire de cette édition: des célébrités créent la polémique en ligne en évoquant le conflit à Gaza ; la Toile américaine se mobilise pour un détenu condamné à perpétuité ;...

En savoir plus

29/07/2014 Réseaux sociaux

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

Au sommaire de cette édition : la Toile se mobilise pour les chrétiens d’Irak ; les internautes ghanéens militent pour plus de justice économique ; et un skateboarder pratique sa...

En savoir plus

28/07/2014 Réseaux sociaux

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

Au sommaire de cette édition : les internautes multiplient les initiatives pour réclamer la paix à Gaza ; le sort d’un ours blanc vivant en Argentine émeut la Toile ; et des...

En savoir plus

26/07/2014 Réseaux sociaux

"Tor", nouvelle cible de la NSA

Dernier rebondissement dans l’affaire des écoutes de la NSA : l’agence américaine s’intéresserait de très près à "Tor", un réseau décentralisé permettant de surfer sur la Toile...

En savoir plus

25/07/2014 Réseaux sociaux

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

Au sommaire de cette édition : un selfie pris dans le camp d’Auschwitz scandalise la Toile ; les internautes américains se mobilisent pour un petit garçon malade ; et des...

En savoir plus