Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

  • Vidéo : Marine Le Pen voit la diplomatie française comme "un canard sans tête"

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

Moyen-Orient

Nouvel attentat meurtrier à Hermel, un fief du Hezbollah libanais

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2014

Quatre personnes ont été tuées, samedi, dans l'explosion d'une voiture piégée à Hermel, un fief du Hezbollah visé pour la seconde fois en moins d'un mois. Le Front al-Nosra au Liban a revendiqué l’attaque, menée en réponse aux crimes commis en Syrie.

Le "Front al-Nosra au Liban" a revendiqué un attentat meurtrier à la voiture piégée qui a fait au moins quatre morts et quinze blessés samedi à Hermel, un fief du Hezbollah dans l'est du Liban. Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, le groupe, considéré comme une branche d'Al-Qaïda en Syrie, a affirmé que cette attaque avait été menée en représailles à l'implication de l'organisation chiite dans la guerre en Syrie, aux côtés des forces du régime de Bachar al-Assad.

"Nous avons mené une deuxième attaque-suicide contre le bastion du parti de l'Iran (Hezbollah, NDLR) dans la ville de Hermel, pour répondre à ses crimes commis contre notre peuple et son insistance à envoyer davantage de mercenaires pour tuer le peuple syrien", a affirmé le groupe. "Face aux massacres qu'il commet, nous ne pouvions que lui rendre la pareille dans son fief pour le pousser à revoir ses calculs", a-t-il ajouté. Le Front al-Nosra au Liban a déjà revendiqué deux attentats meurtriers en janvier contre des fiefs du mouvement chiite libanais

L’explosion de samedi s'est produite près d'une station-service qui fait partie d'un réseau caritatif mis sur pied par Mohammad Hussein Fadlallah, un des plus grands dignitaires chiites libanais, mort en 2010. D’après une source proche des services de sécurité, la déflagration aurait provoqué un énorme incendie qui a gêné l'arrivée des secours. Le ministre de l'Intérieur, Marwan Charbel, a affirmé que l’attaque avait été commise vraisemblablement par un kamikaze.

Explosion d’une bombe à Beyrouth

Cet attentat est le deuxième perpétré dans cette ville en moins de trois semaines, le premier, survenu le 16 janvier, ayant causé la mort de trois personnes. L'attaque est d'autre part la septième à frapper un fief du Hezbollah depuis que le mouvement chiite a envoyé des hommes combattre les rebelles syriens aux côtés des troupes du président Bachar al-Assad.

Peu après l'attentat à Hermel, une bombe a explosé près d'un bureau de la chaîne de télévision du Hezbollah, Al-Manar, à Ouzaï, un faubourg de Beyrouth, ont indiqué des sources proches des services de sécurité. On ignore s'il y a des victimes.

Le ministre Marwan Charbel a reconnu que la situation empirait "de jour en jour" dans le pays, sur fond de rivalités religieuses attisées par la guerre civile en Syrie. La plupart des attentats-suicides sont commis par des Libanais, illustration de la contagion que subit le pays, a-t-il souligné.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 01/02/2014

  • LIBAN

    Attentat-suicide d'Al-Nosra dans un fief du Hezbollah à Beyrouth

    En savoir plus

  • LIBAN

    Attentat à la voiture piégée à Hermel, un fief du Hezbollah

    En savoir plus

  • LIBAN

    Les mésaventures d'un rappeur libanais pris pour un kamikaze

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)