Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Nouvel attentat meurtrier à Hermel, un fief du Hezbollah libanais

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2014

Quatre personnes ont été tuées, samedi, dans l'explosion d'une voiture piégée à Hermel, un fief du Hezbollah visé pour la seconde fois en moins d'un mois. Le Front al-Nosra au Liban a revendiqué l’attaque, menée en réponse aux crimes commis en Syrie.

Le "Front al-Nosra au Liban" a revendiqué un attentat meurtrier à la voiture piégée qui a fait au moins quatre morts et quinze blessés samedi à Hermel, un fief du Hezbollah dans l'est du Liban. Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, le groupe, considéré comme une branche d'Al-Qaïda en Syrie, a affirmé que cette attaque avait été menée en représailles à l'implication de l'organisation chiite dans la guerre en Syrie, aux côtés des forces du régime de Bachar al-Assad.

"Nous avons mené une deuxième attaque-suicide contre le bastion du parti de l'Iran (Hezbollah, NDLR) dans la ville de Hermel, pour répondre à ses crimes commis contre notre peuple et son insistance à envoyer davantage de mercenaires pour tuer le peuple syrien", a affirmé le groupe. "Face aux massacres qu'il commet, nous ne pouvions que lui rendre la pareille dans son fief pour le pousser à revoir ses calculs", a-t-il ajouté. Le Front al-Nosra au Liban a déjà revendiqué deux attentats meurtriers en janvier contre des fiefs du mouvement chiite libanais

L’explosion de samedi s'est produite près d'une station-service qui fait partie d'un réseau caritatif mis sur pied par Mohammad Hussein Fadlallah, un des plus grands dignitaires chiites libanais, mort en 2010. D’après une source proche des services de sécurité, la déflagration aurait provoqué un énorme incendie qui a gêné l'arrivée des secours. Le ministre de l'Intérieur, Marwan Charbel, a affirmé que l’attaque avait été commise vraisemblablement par un kamikaze.

Explosion d’une bombe à Beyrouth

Cet attentat est le deuxième perpétré dans cette ville en moins de trois semaines, le premier, survenu le 16 janvier, ayant causé la mort de trois personnes. L'attaque est d'autre part la septième à frapper un fief du Hezbollah depuis que le mouvement chiite a envoyé des hommes combattre les rebelles syriens aux côtés des troupes du président Bachar al-Assad.

Peu après l'attentat à Hermel, une bombe a explosé près d'un bureau de la chaîne de télévision du Hezbollah, Al-Manar, à Ouzaï, un faubourg de Beyrouth, ont indiqué des sources proches des services de sécurité. On ignore s'il y a des victimes.

Le ministre Marwan Charbel a reconnu que la situation empirait "de jour en jour" dans le pays, sur fond de rivalités religieuses attisées par la guerre civile en Syrie. La plupart des attentats-suicides sont commis par des Libanais, illustration de la contagion que subit le pays, a-t-il souligné.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 01/02/2014

  • LIBAN

    Attentat-suicide d'Al-Nosra dans un fief du Hezbollah à Beyrouth

    En savoir plus

  • LIBAN

    Attentat à la voiture piégée à Hermel, un fief du Hezbollah

    En savoir plus

  • LIBAN

    Les mésaventures d'un rappeur libanais pris pour un kamikaze

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)