Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

EUROPE

L’opposant ukrainien enlevé va être assigné à résidence

© capture d'écran FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/02/2014

Dmytro Boulatov, un opposant ukrainien enlevé le 22 janvier et relâché jeudi soir, va être assigné à résidence pour organisation présumée de troubles massifs. Selon une ONG, 33 autres manifestants sont portés disparus.

Le cauchemar de Dmytro Boulatov se poursuit. Cet opposant au président ukrainien Viktor Ianoukovitch qui affirme avoir été enlevé, battu et torturé pendant une semaine va être assigné à résidence pour organisation présumée de troubles massifs.

Une accusation qui aurait dû conduire ce père de trois enfants âgé de 35 ans directement en détention provisoire, mais compte tenu de son état de santé, le juge d'instruction a demandé au tribunal de l'assigner à résidence.

"Crucifié et visage tailladé"

Les autorités ont lancé leur avis de recherche le 24 janvier, mais Dmytro Boulatov avait déjà disparu depuis 48 heures. Il a finalement été retrouvé, dans la soirée du 30 janvier, après avoir été abandonné dans une forêt de la banlieue de Kiev par ses ravisseurs inconnus. Le ministère de l'Intérieur, qui a ouvert une enquête contre X pour enlèvement, a affirmé, vendredi, ne pas exclure "la mise en scène de l'enlèvement [...] afin de provoquer une réaction négative dans la société".

"Ils m'ont crucifié, m'ont coupé une oreille et tailladé le visage, ils m'ont roué de coups sur tout le corps. Mais, Dieu merci, je suis vivant", a déclaré, au lendemain de sa libération, Dmytro Boulatov, ayant du sang coagulé sur son visage, des blessures sur ses mains et des vêtements imprégnés de sang.

Cette nouvelle affaire de passage à tabac relance les inquiétudes sur le sort des opposants disparus. À ce jour, 33 personnes ayant pris part aux manifestations contre le pouvoir manquent à l’appel, selon l'ONG SOS Euromaïdan qui répertorie ces cas, sans qu'il soit possible de vérifier ce chiffre.

John Kerry rencontre l'opposition

John Kerry et l'opposition ukrainienne doivent se rencontrer

Sur le front diplomatique, le secrétaire d'État américain, John Kerry, doit rencontrer, dans la journée, les principaux leaders de l'opposition, dont l'ex-champion de boxe Vitali Klitschko. Une manifestation de soutien sans précédent de la part de Washington. La rencontre aura lieu à Munich, en Allemagne.

À Kiev, pouvoir et opposition restent engagés dans un bras de fer à l'issue des plus incertaines, l'armée demandant désormais des "mesures d'urgence" au président Viktor Ianoukovitch pour ramener l'ordre.

Avec AFP

Première publication : 01/02/2014

  • UKRAINE

    Kiev annonce une amnistie, l'opposition dénonce un chantage

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Crispations diplomatiques autour de la crise ukrainienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)