Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En direct : le scrutin s'achève sur fond de violences dans la région de Bouira

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

La fille adoptive de Woody Allen l'accuse d'agression sexuelle

AFP

La fille adoptive de Woody Allen a accusé samedi le réalisateur américain de l'avoir sexuellement agressée quand elle était enfant, s'exprimant pour la première fois publiquement sur des allégations vieilles de plus de 20 ans. Woody Allen lors de la Première de son film

La fille adoptive de Woody Allen a accusé samedi le réalisateur américain de l'avoir sexuellement agressée quand elle était enfant, s'exprimant pour la première fois publiquement sur des allégations vieilles de plus de 20 ans. Woody Allen lors de la Première de son film "Blue Jasmin", le 27 août 2013 à Paris

La fille adoptive de Woody Allen a accusé samedi le réalisateur américain de l'avoir sexuellement agressée quand elle était enfant, s'exprimant pour la première fois publiquement sur des allégations vieilles de plus de 20 ans.

Dylan Farrow, 28 ans, que Woody Allen avait adoptée avec l'actrice Mia Farrow quand ils étaient en couple, a affirmé dans une lettre ouverte publiée sur un blog du New York Times qu'elle avait été agressée à 7 ans dans le grenier de la maison familiale.

"Quand j'avais sept ans, Woody Allen m'a prise par la main, et m'a conduite dans un petit grenier mal éclairé au 2e étage de notre maison. Il m'a dit de m'allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Et il m'a agressée sexuellement", a affirmé la jeune femme.

"Il me parlait en le faisant, me murmurant que j'étais une gentille petite fille, que c'était notre secret, me promettant que nous irions à Paris et que je serais une star de cinéma", a ajouté Dylan Farrow.

La jeune femme affirme en avoir parlé à l'époque à sa mère.

En 1992, Mia Farrow avait accusé Woody Allen d'avoir agressée Dylan. L'actrice était alors engagée dans un conflit féroce avec le réalisateur pour la garde de leurs enfants, après avoir découvert qu'Allen avait une liaison avec une autre de ses filles adoptives, Soon-Yi Previn, alors âgée de 20 ans. Mia Farrow avait adopté Soon-Yi lors d'un précédent mariage. Woody Allen, 78 ans, a épousé la jeune femme en 1997.

Le réalisateur, qui n'a jamais été poursuivi, a toujours vigoureusement nié avoir agressé Dylan Farrow.

En 1992, il avait accusé Mia Farrow d'avoir par rancune manipulé "honteusement des enfants innocents".

En 1994, un tribunal new-yorkais lui avait refusé un droit de visite pour Dylan. Deux thérapeutes avaient à l'époque estimé qu'il n'était pas dans l'intérêt de la petite fille de la "contraindre à voir" son père.

L'entourage de Woody Allen, 78 ans, n'était pas joignable samedi soir.

"Woody Allen n'a jamais été condamné pour aucun crime, et qu'il ait échappé à ce qu'il m'a fait m'a hantée toute ma jeunesse", ajoute sa fille adoptive, qui accuse Hollywood d'avoir fermé les yeux, continuant à récompenser le réalisateur.

Son dernier film, "Blue Jasmine", a notamment reçu trois nominations aux Oscars le 16 janvier, et Woody Allen, auteur de plus de 40 films qui lui ont valu 4 Oscars, a également reçu le mois dernier un Golden Globe spécial pour l'ensemble de son oeuvre.

"Mon tourment a été aggravé par Hollywood", accuse Dylan Farrow. "Tout le monde, à part quelques-uns (mes héros) a fermé les yeux. La plupart ont préféré accepter l'ambiguité, dire +qui sait ce qui s'est produit+ et prétendre que tout allait bien".

"Woody Allen est l'exemple vivant de la façon dont notre société néglige les survivants d'agression et d'abus sexuels", écrit-elle encore.

Première publication : 02/02/2014