Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Musique: les producteurs indépendants réclament un plan d'urgence

AFP

Les producteurs de musique indépendants ont réclamé dimanche la mise en place dès 2014 d'un plan d'urgence de 10 millions d'euros pour les aider à relancer la production.L'entrée du Midem, à Cannes, le 1er février 2014

Les producteurs de musique indépendants ont réclamé dimanche la mise en place dès 2014 d'un plan d'urgence de 10 millions d'euros pour les aider à relancer la production.L'entrée du Midem, à Cannes, le 1er février 2014

Les producteurs de musique indépendants ont réclamé dimanche la mise en place dès 2014 d'un plan d'urgence de 10 millions d'euros pour les aider à relancer la production.

Malgré une légère croissance du marché du disque en 2013, "on risque de connaître deux années difficiles avant d'espérer un retour de la croissance", a expliqué lors d'une conférence de presse au Midem Jérôme Roger, le directeur général de l'Union des producteurs phonographiques indépendants (UPFI).

"Avant que de nouvelles aides musicales voient le jour en 2015 (à travers la réforme du Centre national des variétés, ou CNV, NDLR), nous demandons pour 2014 un plan d'urgence de 10 millions d'euros", a-t-il dit.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a annoncé une réforme en profondeur du Centre national des variétés afin qu'il soutienne l'ensemble de la filière musicale, expliquant que ce serait le grand chantier de 2014.

"C'est plus qu'une annonce, c'est un engagement qu'a pris Aurélie Filippetti et nous considérons qu'elle a une obligation de résultat", a déclaré M. Roger.

"L'objectif, c'est d'avoir des financements supplémentaires qui soient à la hauteur de nos besoins", a ajouté le président de l'UPFI, Stephan Bourdoiseau.

Lors du projet de création du Centre national de la musique (CNM), lancé sous la présidence Sarkozy et abandonné, la filière avait demandé entre 70 et 95 millions d'euros de ressources supplémentaires.

"On souhaite évidemment que l'on reste dans cette fourchette", a dit M. Bourdoiseau.

L'UPFI a également réagi à la demande de la ministre que producteurs, plateformes musicales et artistes négocient sur leurs niveaux de rémunération respectifs sur le streaming.

Aurélie Filippetti a indiqué qu'en cas de désaccord, un amendement gouvernemental à la loi Création fixerait "les choses sur le principe de la gestion collective".

"Une gestion collective obligatoire avec une clé de partage à 50/50 entre les services en ligne et les producteurs conduirait à une éviction des labels indépendants du marché de la musique enregistrée et le gouvernement en porterait la possibilité", a averti M. Roger.

Première publication : 03/02/2014