Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

L'opérateur Orange piraté, 800 000 comptes concernés

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2014

Des pirates informatiques ont mis la main, il y a trois semaines, sur certaines données personnelles de 800 000 clients d'Orange, a affirmé l'opérateur télécom dimanche, confirmant une information publiée par le site PCInpact.

Les noms, prénoms, adresses électroniques, postales et les numéros de téléphone de 800 000 clients de l'opérateur téléphonique Orange sont entre les mains de pirates informatiques depuis le 16 anvier. Un cyberbutin qui correspond aux données personnelles de moins de 3% des abonnés, a reconnu, dimanche 2 février, le FAI français, confirmant les informations fournies par Laurent Benatar, directeur technique d'Orange au site PCInpact.

Selon l'opérateur, cette attaque informatique n'aurait pas permis aux assaillants de récupérer les identifiants et notamment les mots de passe des victimes. Le risque pour ceux dont le compte a été piraté serait donc limité. Le principal danger, toujours d'après Orange, concerne des tentatives de phishing. Une pratique qui consiste à tenter d'obtenir des informations personnelles plus sensibles (mot de passe) par l'envoi d'un message dont l'auteur serait prétendument l'opérateur Orange.

Les pirates informatiques ont réussi à s'introduire sur les serveurs du FAI par le biais de la page "Mon compte" du site internet dédié aux clients de l'opérateur. Orange a affirmé que la faille exploitée par les cybercriminels avait depuis lors été corrigée.

Avec Reuters

Première publication : 03/02/2014

  • CYBERSÉCURITÉ

    Aux États-Unis, le hold-up numérique du siècle

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le réfrigérateur connecté, nouvelle cible des pirates informatiques

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Les organisateurs du Bourget "furieux" contre Orange et SFR

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)