Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

En savoir plus

Economie

L'opérateur Orange piraté, 800 000 comptes concernés

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2014

Des pirates informatiques ont mis la main, il y a trois semaines, sur certaines données personnelles de 800 000 clients d'Orange, a affirmé l'opérateur télécom dimanche, confirmant une information publiée par le site PCInpact.

Les noms, prénoms, adresses électroniques, postales et les numéros de téléphone de 800 000 clients de l'opérateur téléphonique Orange sont entre les mains de pirates informatiques depuis le 16 anvier. Un cyberbutin qui correspond aux données personnelles de moins de 3% des abonnés, a reconnu, dimanche 2 février, le FAI français, confirmant les informations fournies par Laurent Benatar, directeur technique d'Orange au site PCInpact.

Selon l'opérateur, cette attaque informatique n'aurait pas permis aux assaillants de récupérer les identifiants et notamment les mots de passe des victimes. Le risque pour ceux dont le compte a été piraté serait donc limité. Le principal danger, toujours d'après Orange, concerne des tentatives de phishing. Une pratique qui consiste à tenter d'obtenir des informations personnelles plus sensibles (mot de passe) par l'envoi d'un message dont l'auteur serait prétendument l'opérateur Orange.

Les pirates informatiques ont réussi à s'introduire sur les serveurs du FAI par le biais de la page "Mon compte" du site internet dédié aux clients de l'opérateur. Orange a affirmé que la faille exploitée par les cybercriminels avait depuis lors été corrigée.

Avec Reuters

Première publication : 03/02/2014

  • CYBERSÉCURITÉ

    Aux États-Unis, le hold-up numérique du siècle

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le réfrigérateur connecté, nouvelle cible des pirates informatiques

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Les organisateurs du Bourget "furieux" contre Orange et SFR

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)