Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de Daesh

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Franck Baudino, médecin et PDG de Health 4 Development (H4D)

En savoir plus

POLITIQUE

"L’islam n’est pas organisé en France"

En savoir plus

POLITIQUE

Affaire Fillon - Jouyet : "dommage" que les Français ne puissent pas entendre les enregistrements

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : les revendications des militaires entendues par le pouvoir

En savoir plus

FOCUS

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pierre Cardin, 92 ans, éternel créateur du futur

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : l'offensive d'Obama face à l'immigration

En savoir plus

Economie

L'opérateur Orange piraté, 800 000 comptes concernés

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2014

Des pirates informatiques ont mis la main, il y a trois semaines, sur certaines données personnelles de 800 000 clients d'Orange, a affirmé l'opérateur télécom dimanche, confirmant une information publiée par le site PCInpact.

Les noms, prénoms, adresses électroniques, postales et les numéros de téléphone de 800 000 clients de l'opérateur téléphonique Orange sont entre les mains de pirates informatiques depuis le 16 anvier. Un cyberbutin qui correspond aux données personnelles de moins de 3% des abonnés, a reconnu, dimanche 2 février, le FAI français, confirmant les informations fournies par Laurent Benatar, directeur technique d'Orange au site PCInpact.

Selon l'opérateur, cette attaque informatique n'aurait pas permis aux assaillants de récupérer les identifiants et notamment les mots de passe des victimes. Le risque pour ceux dont le compte a été piraté serait donc limité. Le principal danger, toujours d'après Orange, concerne des tentatives de phishing. Une pratique qui consiste à tenter d'obtenir des informations personnelles plus sensibles (mot de passe) par l'envoi d'un message dont l'auteur serait prétendument l'opérateur Orange.

Les pirates informatiques ont réussi à s'introduire sur les serveurs du FAI par le biais de la page "Mon compte" du site internet dédié aux clients de l'opérateur. Orange a affirmé que la faille exploitée par les cybercriminels avait depuis lors été corrigée.

Avec Reuters

Première publication : 03/02/2014

  • CYBERSÉCURITÉ

    Aux États-Unis, le hold-up numérique du siècle

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le réfrigérateur connecté, nouvelle cible des pirates informatiques

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Les organisateurs du Bourget "furieux" contre Orange et SFR

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)