Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran condamne l'Holocauste, une "cruelle tragédie funeste"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2014

Dimanche, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a fortement condamné l’Holocauste dans un entretien accordé à la télévision allemande Phoenix. Une position qui marque une rupture avec le gouvernement précédent.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision allemande Phoenix, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a estimé dimanche que l'extermination des Juifs sous le régime nazi avait été "une cruelle tragédie funeste, qui ne doit plus jamais se reproduire".

"Nous n'avons rien contre les Juifs et le plus grand respect pour eux à l'intérieur de l'Iran et en dehors. Nous ne nous sentons menacés par personne", a-t-il déclaré, au sortir de la conférence sur la sécurité de Munich, à laquelle il était convié.

Cette prise de position tranche avec celle de l’équipe gouvernementale précédente, dont certains membres s’étaient illustrés par leur négation de l’existence de l’Holocauste, à l’image de l’ex-président Mahmoud Ahmadinejad. Son successeur, Hassan Rohani, avait lui aussi condamné "le massacre des Juifs par les nazis".

Selon des extraits de l'émission dévoilés par la chaîne Phoenix, Mohammad Javad Zarif a par ailleurs martelé que "les droits du peuple palestinien étaient violés depuis 60 ans" par Israël, qui utilise, selon lui, "la tactique de l'écran de fumée".

Le ministre iranien a déclaré que Téhéran voulait "rompre le cercle vicieux et utiliser tous les moyens pour instaurer la confiance" entre les différentes parties sur l’épineux dossier du nucléaire iranien. Mais "nous n'accepterons pas d'être commandés" par d'autres, a-t-il mis en garde.

Depuis le 20 janvier, l'Iran s'est engagé à geler certaines activités nucléaires sensibles en application de l'accord intérimaire conclu le 24 novembre à Genève avec le groupe des 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne).

Les négociations doivent reprendre le 18 février prochain à Vienne.

Avec AFP

 

Première publication : 03/02/2014

  • IRAN

    Hassan Rohani joue la carte de l'ouverture à Davos

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Genève-2 : inviter puis exclure l'Iran, un coup tactique

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Genève-2 : l'Iran écarté, l'opposition syrienne confirme sa présence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)