Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran condamne l'Holocauste, une "cruelle tragédie funeste"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2014

Dimanche, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a fortement condamné l’Holocauste dans un entretien accordé à la télévision allemande Phoenix. Une position qui marque une rupture avec le gouvernement précédent.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision allemande Phoenix, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a estimé dimanche que l'extermination des Juifs sous le régime nazi avait été "une cruelle tragédie funeste, qui ne doit plus jamais se reproduire".

"Nous n'avons rien contre les Juifs et le plus grand respect pour eux à l'intérieur de l'Iran et en dehors. Nous ne nous sentons menacés par personne", a-t-il déclaré, au sortir de la conférence sur la sécurité de Munich, à laquelle il était convié.

Cette prise de position tranche avec celle de l’équipe gouvernementale précédente, dont certains membres s’étaient illustrés par leur négation de l’existence de l’Holocauste, à l’image de l’ex-président Mahmoud Ahmadinejad. Son successeur, Hassan Rohani, avait lui aussi condamné "le massacre des Juifs par les nazis".

Selon des extraits de l'émission dévoilés par la chaîne Phoenix, Mohammad Javad Zarif a par ailleurs martelé que "les droits du peuple palestinien étaient violés depuis 60 ans" par Israël, qui utilise, selon lui, "la tactique de l'écran de fumée".

Le ministre iranien a déclaré que Téhéran voulait "rompre le cercle vicieux et utiliser tous les moyens pour instaurer la confiance" entre les différentes parties sur l’épineux dossier du nucléaire iranien. Mais "nous n'accepterons pas d'être commandés" par d'autres, a-t-il mis en garde.

Depuis le 20 janvier, l'Iran s'est engagé à geler certaines activités nucléaires sensibles en application de l'accord intérimaire conclu le 24 novembre à Genève avec le groupe des 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne).

Les négociations doivent reprendre le 18 février prochain à Vienne.

Avec AFP

 

Première publication : 03/02/2014

  • IRAN

    Hassan Rohani joue la carte de l'ouverture à Davos

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Genève-2 : inviter puis exclure l'Iran, un coup tactique

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Genève-2 : l'Iran écarté, l'opposition syrienne confirme sa présence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)