Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

FOCUS

Iran - Oman : avec les contrebandiers du détroit d'Ormuz

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

François Hollande maintient le cap malgré la claque électorale

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

Asie - pacifique

Corées : Séoul annonce la rencontre de familles séparées

© AFP

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/02/2014

Pour la première fois depuis plus de trois ans, Pyongyang et Séoul devraient organiser une réunion de familles séparées par la guerre. L’événement se tiendra avant la fin du mois, ont précisé les deux voisins.

Les deux Corées ont convenu le mercredi 5 février d’organiser une réunion de familles séparées par la guerre, une initiative qui ne s’était pas produite depuis trois ans.

La rencontre, qui doit se tenir d’ici la fin du mois, a été entérinée après la réunion de responsables nord et sud-coréens dans le village frontalier de Panmunjom, où fut signé en 1953 l'armistice mettant fin aux hostilités.

Les familles se retrouveront vraisemblablement entre les 20 et 25 février dans la station du mont Kumgang, en territoire nord-coréen. C’est en ces lieux que s’étaient déjà déroulées les précédentes retrouvailles entre familles.

Pyongyang aux commandes

"Nous espérons que cet accord sera dûment respecté de façon à soulager la souffrance et la douleur des familles séparées", a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification.

Cette coopération intervient après plusieurs tentatives, avortées en raison de la tension qui règne depuis plusieurs années entre les deux ennemis. Cette fois encore, l’accord reste soumis à l’humeur de Pyongyang, qui avait annulé les dernières retrouvailles de familles en raison de l’"hostilité" de Séoul à son égard.

Depuis 2000, près de 17 000 Coréens retenus de part et d’autre de la frontière ont profité de ces rencontres ponctuelles pour revoir des membres de leur famille.

Avec AFP

 

Première publication : 05/02/2014

  • CORÉE DU NORD

    Le basketteur Dennis Rodman rend de nouveau visite à "son ami" Kim Jong-un

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Vœux 2014 : Kim Jong-un salue l'élimination de la "saleté factieuse"

    En savoir plus

  • Un oeil sur les médias

    Table rase en Corée du Nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)