Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 06/02/2014

"Que reste-t-il de nos amours?"

© France 24

Presse française, Lundi 6 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la polémique sur la mutation proposée par Christiane Taubira à un haut magistrat, les municipales et la tradition française du «cumul temporel», et la Dolce Vita.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, une nouvelle polémique pour le gouvernement: la ministre de la Justice Christiane Taubira est accusée d’avoir voulu muter un haut magistrat pour des raisons politiques.
 
Maladresse ou pression? Pour le Figaro, la messe est dite: oui, la garde des Sceaux a cherché à évincer François Falletti, considéré comme un magistrat de droite, et nommé sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, de son poste de procureur général de Paris. La droite crie au «scandale d’Etat», et le Figaro dénonce le «sectarisme» l’«hyprocrisie» de Christiane Taubira.
 
Le Figaro, toujours, reprend une info de l’Express, qui affirme que Manuel Valls a tenté d’identifier le ou les informateurs d’un journaliste du Figaro. Le ministre de l’Intérieur nie.
 
Après le report de la loi sur la famille, voilà deux affaires qui tombent mal pour la majorité, à une cinquantaine de jours des municipales. Tout cela commence à susciter des espoirs, à droite, où l’on se prend à rêver d’une déroute de la gauche semblable au revers subi par le PS en 1983 - c’est ce que raconte le Figaro, qui explique que ces espoirs se nourrissent aussi du recul du FN dans les sondages. «Je sens mieux la campagne qu’en novembre» dernier, déclare Jean-Claude Gaudin.
 
Le maire de Marseille, 74 ans, candidat pour la quatrième fois, fait partie de ces élus «accros au mandat», à la Une de Libération. Le journal revient sur une spécificité française: le «cumul temporel», le non-renouvellement des élus dans les grandes villes. Cette transformation des municipalités en baronnies, nuit au «renouvellement des générations et des idées», d’après Libé, et entretient les «dérives clientélistes».
 
Pas vraiment de quoi redonner un peu d’optimisme aux Français, qui remportent, une fois de plus, la palme du pessimisme, d’après le Parisien. A la question: «Pouvez-vous donner une note globale pour évaluer la situation générale dans votre pays?», les Français donnent un 3,9/10, en-dessous de la moyenne européenne.
 
A noter aussi, ce dossier de la Croix consacré au «boycott qui inquiète Israël». Le journal évoque un mouvement qui s’affirme, selon lui, dans les pays occidentaux, contre les entreprises israéliennes implantées dans les Territoires occupés. Il prendrait de l’ampleur au point d’inquiéter les milieux d’affaires à Tel-Aviv.
 
Elle aussi exige des comptes, l’Italie demande 234 milliards d’euros aux trois principales agences de notation pour avoir dégradé de manière «injustifiée» la note italienne en 2011. Leur crime, selon le Figaro: ne pas avoir tenu compte dans leur évaluation des trésors artistiques nationaux, comme le Colisée, Pompéi ou la chapelle Sixtine, mais aussi Dante ou encore le ­cinéma italien, avec ses œuvres universellement ­reconnues comme La Strada, Le Guépard ou La Dolce Vita.
 
Ah la Dolce Vita! Le journal le Monde nous apprend la disparition, le 29 janvier dernier, d’Aïché Nana, une jeune actrice arménienne dont le strip-tease improvisé, un soir de 1958, à Rome, avait inspiré Fellini.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus