Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 06/02/2014

"Que reste-t-il de nos amours?"

© France 24

Presse française, Lundi 6 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la polémique sur la mutation proposée par Christiane Taubira à un haut magistrat, les municipales et la tradition française du «cumul temporel», et la Dolce Vita.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, une nouvelle polémique pour le gouvernement: la ministre de la Justice Christiane Taubira est accusée d’avoir voulu muter un haut magistrat pour des raisons politiques.
 
Maladresse ou pression? Pour le Figaro, la messe est dite: oui, la garde des Sceaux a cherché à évincer François Falletti, considéré comme un magistrat de droite, et nommé sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, de son poste de procureur général de Paris. La droite crie au «scandale d’Etat», et le Figaro dénonce le «sectarisme» l’«hyprocrisie» de Christiane Taubira.
 
Le Figaro, toujours, reprend une info de l’Express, qui affirme que Manuel Valls a tenté d’identifier le ou les informateurs d’un journaliste du Figaro. Le ministre de l’Intérieur nie.
 
Après le report de la loi sur la famille, voilà deux affaires qui tombent mal pour la majorité, à une cinquantaine de jours des municipales. Tout cela commence à susciter des espoirs, à droite, où l’on se prend à rêver d’une déroute de la gauche semblable au revers subi par le PS en 1983 - c’est ce que raconte le Figaro, qui explique que ces espoirs se nourrissent aussi du recul du FN dans les sondages. «Je sens mieux la campagne qu’en novembre» dernier, déclare Jean-Claude Gaudin.
 
Le maire de Marseille, 74 ans, candidat pour la quatrième fois, fait partie de ces élus «accros au mandat», à la Une de Libération. Le journal revient sur une spécificité française: le «cumul temporel», le non-renouvellement des élus dans les grandes villes. Cette transformation des municipalités en baronnies, nuit au «renouvellement des générations et des idées», d’après Libé, et entretient les «dérives clientélistes».
 
Pas vraiment de quoi redonner un peu d’optimisme aux Français, qui remportent, une fois de plus, la palme du pessimisme, d’après le Parisien. A la question: «Pouvez-vous donner une note globale pour évaluer la situation générale dans votre pays?», les Français donnent un 3,9/10, en-dessous de la moyenne européenne.
 
A noter aussi, ce dossier de la Croix consacré au «boycott qui inquiète Israël». Le journal évoque un mouvement qui s’affirme, selon lui, dans les pays occidentaux, contre les entreprises israéliennes implantées dans les Territoires occupés. Il prendrait de l’ampleur au point d’inquiéter les milieux d’affaires à Tel-Aviv.
 
Elle aussi exige des comptes, l’Italie demande 234 milliards d’euros aux trois principales agences de notation pour avoir dégradé de manière «injustifiée» la note italienne en 2011. Leur crime, selon le Figaro: ne pas avoir tenu compte dans leur évaluation des trésors artistiques nationaux, comme le Colisée, Pompéi ou la chapelle Sixtine, mais aussi Dante ou encore le ­cinéma italien, avec ses œuvres universellement ­reconnues comme La Strada, Le Guépard ou La Dolce Vita.
 
Ah la Dolce Vita! Le journal le Monde nous apprend la disparition, le 29 janvier dernier, d’Aïché Nana, une jeune actrice arménienne dont le strip-tease improvisé, un soir de 1958, à Rome, avait inspiré Fellini.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/07/2016 Revue de presse française

"Nice, l'indécente polémique"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 25 juillet, la suite de la polémique sur la sécurité à Nice, le soir de l’attentat qui a coûté la vie à 84 personnes, le 14...

En savoir plus

22/07/2016 Revue de presse internationale

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

Au menu de la revue de presse internationale ce vendredi, les réactions de la presse américaine au discours de Donald Trump, officiellement désigné candidat des Républicains à la...

En savoir plus

22/07/2016 Revue de presse française

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

À la une de la presse française ce vendredi, le ministre de l'Intérieur au cœur d'une polémique sur la sécurisation de la Promenade des Anglais le 14 juillet à Nice, la quatrième...

En savoir plus

21/07/2016 Revue de presse internationale

"Donald Trump et Mike Pence, le couple idéal républicain ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 21 juillet, l'investiture officielle de Mike Pence comme colistier de Donald Trump, la dérive autoritaire du président turc...

En savoir plus

21/07/2016 Revue de presse française

"À Nice, des failles et un mensonge"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 21 juillet, les révélations de "Libération", qui affirme qu'aucun agent de la police nationale ne barrait la route de la...

En savoir plus