Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Economie

Sony se débarrasse de ses PC Vaio et de 5 000 emplois

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/02/2014

Le géant japonais Sony a annoncé, jeudi, sa quatrième restructuration depuis 2005. Cette fois-ci, le constructeur a décidé de revendre son activité de fabricant de PC portable et va supprimer 5 000 postes.

C'est la fin d'une époque pour Sony. Le géant japonais de l'électronique grand public a décidé de quitter le marché des ordinateurs portables. Il a annoncé, jeudi 6 janvier, la vente de sa marque Vaio - considérée un temps comme le haut de gamme du PC portable - au fonds d'investissement japonais Japan Industrial Partners (JIP).

Les détails de cette cession, et notamment le prix de vente, doivent encore être négociés. Sony espère avoir bouclé l'affaire d'ici mars 2014. JIP est un spécialiste du rachat d'actifs dont les grands groupes japonais ne veulent plus. Le fonds a acquis par le passé des activités du fabricant d'appareils photo Olympus ou du constructeur informatique NEC. Il a cependant assuré que la nouvelle entité continuera à fabriquer des PC portables.

"Il fallait que quelqu'un sorte de ce marché car il y a trop d'acteurs", a affirmé au New York Times Mikako Kitagawa, un analyste du cabinet d'études Gartner. Seule une poignée de groupes réussissent encore à générer un profit dans le secteur des PC portables, durement affecté par la concurrence des tablettes. Sony n'en faisait pas partie : en 2013, sa part de marché au niveau mondial ne s'élevait qu'à 1,9 %.

33 000 postes supprimés en neuf ans

La vente de Vaio n'est qu'un aspect du plan de restructuration présenté jeudi par Sony. Le géant japonais prévoit aussi de supprimer 5 000 postes au sein du groupe. C'est la quatrième réduction d'effectifs depuis 2005. En neuf ans, le groupe aura détruit 33 000 postes au total. Au terme de cette nouvelle restructuration, Sony devrait compter environ 140 000 employés dans le monde. Le groupe a, également, annoncé qu'il comptait se concentrer sur la construction de téléviseurs de très haut de gamme.

Ces changements dénotent, d'après le "New York Times", l'inhabilité de Sony de s'adapter à une concurrence de plus en plus accrue dans certains domaines comme l'informatique et la télévision. Pour Kazuo Hirai, PDG de la multinationale, ce n'est en fait rien d'autre que la continuation d'un plan mis en chantier en 2012. Il avait alors affirmé que Sony allait se concentrer de plus en plus sur trois axes prioritaires : l'imagerie (appareils photo, camescope et télévision), le jeu vidéo (PS4) et le mobile. Jusqu'à présent ce grand chantier n'a pas encore porté ses fruits financiers : Sony devrait, de son propre aveu, perdre 110 milliards de yen (803 millions d'euros) sur l'année fiscale qui s'achève en mars 2014.

Première publication : 06/02/2014

  • TECHNOLOGIES

    Après les Google Glass et les montres intelligentes, les perruques connectées

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    À l’E3, la PS4 remporte une bataille mais pas la guerre contre la Xbox One

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Google et Sony veulent convertir les Français à la "télé internet"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)