Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

TOUS POLITIQUES

En partenariat avec France Inter, Le Parisien-Aujourd’hui en France et Dailymotion, Roselyne Febvre, Marc Fauvelle et Matthieu Croissandeau ont reçu de nombreuses personnalités politiques. Retrouvez leurs interviews.

Dernière modification : 10/02/2014

Le gouvernement ne fera "pas de cadeau unilatéral" aux entreprises, dit Moscovici, invité de Tous Politiques

Le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, est l'invité de Tous Politiques cette semaine. Interrogé par Roselyne Febvre (France 24), Marc Fauvelle (France Inter) et Matthieu Croissandeau (Le Parisien/Aujourd'hui en France), il s'exprime notamment sur le pacte de responsabilité et la question des contreparties, mais aussi sur le report de la loi Famille et des divisions occasionnées au sein de la majorité.

Le gouvernement ne fera "pas de cadeau unilatéral" aux entreprises sur les contreparties en termes d'emplois auxquelles elles s'engageraient dans le cadre du pacte de responsabilité en échange d'une baisse de charges, explique le ministre. "Ni trique, ni fouet, ni conditionnalité bureaucratiquement vérifiée, en revanche, pas non plus de cadeau unilatéral", assure-t-il.

Pierre Moscovici réagissant aux propos de Pierre Gattaz, président du Medef, qui a évoqué "une logique de coercition, de démotivation, de pénalité et de punition" du gouvernement au sujet des contreparties.

"Un pacte, c'est un pari sur la confiance avec un objectif, qui est central pour notre nation, c'est que la France investisse plus, que nos entreprises investissent plus", répond le ministre de l'Économie.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/06/2014 Économie française

Bruno Le Maire : "j'ai la gagne, je le sens"

Bruno Le Maire est l'invité de la dernière édition de « Tous politiques » pour cette saison. Le Député UMP de l'Eure et candidat à la présidence de L'UMP, sent qu'il a "la...

En savoir plus

22/06/2014 SNCF

Jean-Luc Mélenchon : "Le pays bout en profondeur"

Le coprésident du Parti de gauche et député européen est l’invité de « Tous Politiques » cette semaine. Jean-Luc Mélenchon revient sur l’actualité : le vrai faux retour de...

En savoir plus

15/06/2014 Parti socialiste

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS

Roselyne Febvre, Carine Bécard (France Inter) et Henri Vernet (Le Parisien) reçoivent Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste. Il s'inquiète d'un...

En savoir plus

08/06/2014 UMP

Xavier Bertrand, député UMP de l'Aisne

Le député UMP de l'Aisne, Xavier Bertrand est l'invité de "Tous Politiques" cette semaine. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy réagit, entre autres, à l'éventualité du retour de...

En savoir plus

01/06/2014 UMP

François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau

Le président du MoDem, François Bayrou, est l'invité de "Tous Politiques" cette semaine. Il fait entre autres le diagnostic, au lendemain des élections européennes et de...

En savoir plus