Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Corée du Sud : les "chaebols" sous le feu des questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux de Manuel Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'organisation EI perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

LE DÉBAT

"Non" au référendum en Italie : quelles conséquences dans le pays et en Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

Sports

Sotchi : l'Autrichien Matthias Mayer champion olympique de descente

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/02/2014

Lors de l'épreuve de descente, discipline reine des JO, le jeune skieur autrichien Matthias Mayer a créé la surprise dimanche en remportant l'or. Les favoris, l'Américain Bode Miller et le Norvégien Askel Lund Svindal ne sont pas sur le podium.

L'Autrichien Matthias Mayer a été sacré champion olympique de descente, dimanche 9 février, lors de l'épreuve reine du ski alpin aux JO de Sotchi. En s’imposant dans le temps de 2'06"23, le jeune skieur de 23 ans a créé la surprise, tandis que les deux grands favoris n'ont pas réussi à se hisser sur le podium. L'Américain Bode Miller, qui avait réussi les meilleurs chronos à l'entraînement, a terminé à la 8e place avec 52 centièmes de seconde de retard. Le grand favori avait pourtant déclaré qu'il deviendrait fou s'il manquait cette occasion. Le Norvégien Askel Lund Svindal termine au pied du podium (4e) en 2'06"52, juste derrière son compatriote Kjetil Jansrud, médaillé de bronze (2'06"33).

Matthias Mayer, qui décroche à Sotchi le premier titre de sa carrière, a pris l'ascendant sur l'Italien Christof Innerhofer, médaille d'argent (2'06"29).

À 23 ans, l’Autrichien surpasse ainsi son père Helmut, vice-champion olympique de super-G aux Jeux de Calgary en 1988,

Du côté des Français, aucun d'entre eux n'a fini dans les 15 premiers. David Poisson, 3e des championnats du monde l'an passé, a terminé 16e. Adrien Théaux a terminé 18e, tandis que Johan Clarey, est sorti de la piste, déséquilibré après avoir accroché une porte. Guillermo Fayed, remplaçant de Brice Roger, blessé samedi à l'entraînement, a fini 26e.

Avec AFP
 

Première publication : 09/02/2014

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : la descente, terrain de jeu des casse-cou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    En images : la cérémonie d’ouverture des JO de Sotchi

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : les sportifs africains ne font toujours pas boule de neige

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)