Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Sports

Sotchi : l'Autrichien Matthias Mayer champion olympique de descente

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/02/2014

Lors de l'épreuve de descente, discipline reine des JO, le jeune skieur autrichien Matthias Mayer a créé la surprise dimanche en remportant l'or. Les favoris, l'Américain Bode Miller et le Norvégien Askel Lund Svindal ne sont pas sur le podium.

L'Autrichien Matthias Mayer a été sacré champion olympique de descente, dimanche 9 février, lors de l'épreuve reine du ski alpin aux JO de Sotchi. En s’imposant dans le temps de 2'06"23, le jeune skieur de 23 ans a créé la surprise, tandis que les deux grands favoris n'ont pas réussi à se hisser sur le podium. L'Américain Bode Miller, qui avait réussi les meilleurs chronos à l'entraînement, a terminé à la 8e place avec 52 centièmes de seconde de retard. Le grand favori avait pourtant déclaré qu'il deviendrait fou s'il manquait cette occasion. Le Norvégien Askel Lund Svindal termine au pied du podium (4e) en 2'06"52, juste derrière son compatriote Kjetil Jansrud, médaillé de bronze (2'06"33).

Matthias Mayer, qui décroche à Sotchi le premier titre de sa carrière, a pris l'ascendant sur l'Italien Christof Innerhofer, médaille d'argent (2'06"29).

À 23 ans, l’Autrichien surpasse ainsi son père Helmut, vice-champion olympique de super-G aux Jeux de Calgary en 1988,

Du côté des Français, aucun d'entre eux n'a fini dans les 15 premiers. David Poisson, 3e des championnats du monde l'an passé, a terminé 16e. Adrien Théaux a terminé 18e, tandis que Johan Clarey, est sorti de la piste, déséquilibré après avoir accroché une porte. Guillermo Fayed, remplaçant de Brice Roger, blessé samedi à l'entraînement, a fini 26e.

Avec AFP
 

Première publication : 09/02/2014

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : la descente, terrain de jeu des casse-cou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    En images : la cérémonie d’ouverture des JO de Sotchi

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : les sportifs africains ne font toujours pas boule de neige

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)