Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 10/02/2014

"L'Europe n'est pas un gruyère"

© France 24

Presse internationale, Lundi 10 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la visite d’Etat de François Hollande aux Etats-Unis, et le refus de la Suisse de devenir un pays d’ «immigration de masse».

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, ce matin, le voyage de François Hollande aux Etats-Unis. Le président français qui signe ce matin une tribune avec Barack Obama, dans le Monde et The Washington Post.
 
C’est un texte dans lequel les deux présidents rappellent que depuis maintenant «plus de deux siècles», la France et les Etats-Unis «ont fait front pour défendre (leur) liberté commune», et «assument», à présent, «(leurs) responsabilités, non seulement l'un envers l'autre, mais envers un monde qui est plus sûr grâce à la pérennité (de leur) alliance réaffirmée» - une alliance qui serait à l’origine des avancées sur le dossier du nucléaire iranien, et qui trouverait en Afrique «son expression la plus visible», notamment au Mali, et en République centrafricaine - une déclaration d’amour mutuelle, qui fera peut-être oublier le lâchage sur la Syrie, le scandale des écoutes de la NSA et les couacs lors des discussions préliminaires avec l’Iran.
 
The International New York Times semble plutôt intéressé par la visite d’un président tout juste célibataire. Le journal revient notamment sur les difficultés protocolaires que représente le récent changement intervenu dans la vie conjugale de Hollande.
 
Outre ces questions métaphysiques, The International New York Times s’intéresse également à celles, plus triviales, qui concernent la stratégie française dans le monde. Le journal évoque un président, François Hollande, assez paradoxal, un chef d’Etat baptisé «flanby» et «capitaine de pédalo», mais qui a su imposer deux opérations militaires d’envergure, au Mali, puis en République centrafricaine. La France qui a en d’autres temps refusé de s’engager avec George W.Bush dans la «mésaventure» irakienne, ce qui a eu pour conséquence de susciter la confiance des Français en la capacité de leurs dirigeants à juger de ce qui constitue une bonne ou une mauvaise intervention. The International New York Times évoque ce que chacun attend de cette visite: pour Obama, il s’agit de prouver que les Etats-Unis gardent leur influence et leurs alliés européens, et pour Hollande, de démontrer que, malgré ses difficultés économiques, la France reste une grande puissance qui compte aux yeux de la première puissance mondiale.
 
En Suisse, les électeurs viennent de dire «oui» à une limitation de l’immigration, notamment européenne - un résultat qui aura de lourdes conséquences pour les relations de la Suisse avec l’Union européenne. Le sens de ce vote est résumé ainsi par le quotidien allemand Die Zeit: «Les Suisses disent «Fuck» à l’Europe» - détournement et reprise de la récente bourde d’une diplomate américaine à propos de la crise ukrainienne.
 
La Suisse qui va devoir payer le prix de cette décision, rappelle The Financial Times, qui cite la réaction de la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding: «nous respectons le vote démocratique des Suisses, mais les quatre libertés fondamentales que sont la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et de services, ne sont pas séparables. Le marché unique n’est pas un fromage suisse. On ne pas avoir un marché unique avec des trous à l’intérieur».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2014 Réchauffement climatique

"La revanche de David Cameron"

Presse internationale, lundi 22 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, une proposition très habile de David Cameron, et le sommet sur le climat convoqué demain par...

En savoir plus

22/09/2014 François Hollande

"Le loup et l'agneau"

Presse française, lundi 22 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le retour sur le devant de la scène politique de Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l’UMP.

En savoir plus

18/09/2014 Belgique

"DDay"

Presse internationale, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. C’est le jour J.

En savoir plus

18/09/2014 Nicolas Sarkozy

"Kilt ou double"

Presse française, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, l’intervention attendue de François Hollande, et les...

En savoir plus

17/09/2014 Gouvernement

"La confiance en peau de chagrin"

A la Une de la presse française ce matin : la confiance accordée par les députés à Manuel Valls. 269 élus ont choisi de soutenir la politique du Premier ministre. Manuel Valls a...

En savoir plus