Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Afrique

Un député centrafricain assassiné à Bangui

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/02/2014

Un député du Conseil national de transition (CNT), Jean-Emmanuel Ndjaroua, a été assassiné, dimanche, à Bangui. La veille, il avait interpellé le gouvernement sur le climat de violences persistant en Centrafrique.

Jean-Emmanuel Ndjaroua, un député membre du Conseil national de transition (CNT) centrafricain, a été assassiné dimanche 9 février après midi, en pleine rue, dans le 4e arrondissement de Bangui, selon la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme.

Selon plusieurs témoins, il arrivait du centre-ville à bord d’une moto pour se rendre à son domicile, lorsque plusieurs hommes armés lui ont tiré huit balles à bout portant, selon des proches de la victime.

La veille, il avait, devant le parlement provisoire, fait une intervention très remarquée en condamnant avec virulence le climat d’insécurité qui persistait dans la capitale et avait vivement interpellé le Premier ministre au sujet des violences dont sont victimes les ressortissants "cosmopolites" du pays, autrement dit les musulmans.

L’homme, représentant de la préfecture de Bria en Haute-Kotto, à l'est de la Centrafrique, avait perdu, il y a deux semaines, deux de ses enfants, assassinés entre Sibut et Damara au nord de Bangui, selon un de ses collègues du CNT.

"Un assassinat odieux"

Les membres du CNT sont sous le choc de le meurtre de leur collègue. "C’est un assassinat odieux, ce sont des choses qu’on ne peut pas accepter, d’autant plus que c’est un représentant du peuple. Nous sommes tentés de croire que monsieur Ndjaraoua a été assassiné pour son opinion car nous avions interpellé le Premier ministre sur la question de la sécurité. Le Premier ministre nous a dit que lui-même avait peur", rapporte Sony Mpokomandji, membre du CNT, interrogé par RFI.

"Nous cherchons des renseignements ici sur les circonstances de sa mort, les auteurs et les mobiles exacts qui l'ont entraînée […]. Est-ce que ce meurtre-là a un lien avec son activité parlementaire ? Je ne sais pas. Ce que je dis c'est que sa mort est intervenue dans un contexte global de violences au sein de la République Centrafricaine", a également déclaré sur RFI, Joseph Bindoumi, membre du CNT et président de la Ligue centrafricaine de défense des droits de l'Homme. Ce même jour, au moins dix autres personnes ont été assassinées à Bangui.

Première publication : 10/02/2014

  • REPORTAGE

    Vidéo : musulmans et chrétiens fuient en masse le nord de la Centrafrique

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Bangui : l'ONU et Paris exigent des "sanctions exemplaires" après un lynchage

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    L’armée centrafricaine lynche à mort un jeune homme à Bangui

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)