Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

SPORT

Patinage : une victoire russe entachée par des soupçons de tricherie

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 11/02/2014

À Sotchi, le patinage artistique a été secoué dimanche par des rumeurs de tricherie selon lesquelles un accord aurait été conclu entre la Russie et les États-Unis. Même si ces pays nient ces accusations, cette affaire rappelle d'anciens scandales.

Le président Vladimir Poutine n’a pas caché sa satisfaction, dimanche 9 février, après la victoire de la Russie dans l’épreuve de patinage artistique par équipes. Le chef d’État, présent dans la patinoire de Sotchi, a personnellement félicité les athlètes pour cette médaille d’or dont la légende Evegny Plushenko et la jeune prodige de la discipline, Ioulia Lipnitskaïa, seulement âgée de 15 ans.

Mais ce succès national a été assombri par des rumeurs de tricherie. Elles ont été lancées le vendredi 7 février par le journal français "L’Équipe". Dans un papier intitulé "Petits arrangements entre amis", le quotidien sportif a expliqué qu’un accord aurait été trouvé entre la Russie et les Etats-Unis pour assurer à chaque pays une victoire olympique. D’après un entraîneur russe cité par "L’Équipe", ce "troc" se serait déroulé selon ces conditions : "N'étant pas en concurrence directe, eux vont nous aider pour décrocher l'or par équipes et en couple, et nous les remercierons en votant pour les Américains Davis-White, face aux Canadiens Virtue-Moir, pour ce qui serait le premier titre olympique des États-Unis en danse" .

De graves accusations rapidement rejetées par les deux pays concernés. "Les commentaires publiés dans "L’Équipe" sont catégoriquement faux. Il n’y a aucune aide entre les pays. Nous n’avons rien d’autre à répondre aux rumeurs, sources anonymes ou autres spéculations", a affirmé la Fédération américaine de patinage artistique dans un communiqué. "Ce ne sont que bêtises et bavardages", a pour sa part déclaré Valentin Piseïev, directeur général de la Fédération russe de patinage artistique, cité par l’agence R-Sport. "S’ils en ont la preuve, qu’ils nous la montrent et qu’ils cessent juste de parler. Nous avions déjà traversé ça à Salt Lake City".

Les vieux démons du patinage

Ce n’est en effet pas la première fois que le monde du patinage artistique connaît ce genre de scandale. En 1926 à Oslo, la Norvégienne Sonja Henie avait remporté le titre de championne du monde par trois juges contre deux. Les trois juges en sa faveur étant norvégiens… Plus récemment, en 2002 lors des Jeux olympiques de Salt Lake City aux Etats-Unis, l’affaire Pelletier-Salé avait fait grand bruit. La juge française Marie-Reine Le Gougne avait confié avoir subi des pressions pour donner un avantage au couple russe Elena Berejnaïa et Anton Sikharulidze, au dépend des Canadiens Jamie Salé et David Pelletier. Après ces révélations, les deux équipes avaient finalement reçu une médaille d’or.

Le scandale de Salt Lake City

Depuis cette époque, les systèmes de notation ont été modifiés. Pour éviter des fraudes, la note la plus haute et la plus basse sont désormais éliminées. Afin de réduire la pression sur les juges, leur anonymat est également préservé. Mais comme le note le "New York Times", ces modifications ont aussi un effet pervers : "Cela a rendu la transparence aussi sombre qu’une cataracte". Citant la juge italienne Sonia Bianchetti, le journal américain affirme que ce nouveau système plus opaque permet surtout "d’éviter un nouveau scandale".

En ce qui concerne l’affaire de Sotchi, beaucoup de médias se montrent toutefois peu convaincus par les accusations de "L’Équipe". Selon le magazine sportif américain ESPN, il n’y a pas lieu de soupçonner le couple Davis-White d’arrangement car ils sont actuellement les champions du monde en titre et qu’ils sont au sommet de leur carrière. "Est-ce que les Etats-Unis ont vraiment le besoin de tricher dans ce genre de situation?". L'agence, La Presse Canadienne souligne également avec fair play que le duo canadien Virtue-Moir a bien été surpassé samedi par ses adversaires américains Davis-White et que ce jugement ne peut pas être mis en question : "Les Américains ont établi une marque de 75,98 points contre 72,98 points pour les Canadiens et Virtue a perdu l’équilibre légèrement lors d’un mouvement circulaire, plombant la coordination des deux athlètes par la suite". Ce média canadien explique par ailleurs que ces deux couples n’affichent pas d’hostilité. Pour preuve, ils s’entraînent ensemble à "Canton, au Michigan, et partagent la même entraîneuse, la Russe Marina Zoueva".

Le Comité international olympique a lui aussi tranché sur ces rumeurs. Le porte-parole du CIO Mark Adams a déclaré lors d’une conférence de presse dimanche n’avoir vu aucune preuve à ce sujet et qu’il s’agissait de ragots sans fondement".

Première publication : 10/02/2014

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sotchi : l'Autrichien Matthias Mayer champion olympique de descente

    En savoir plus

  • JO DE SOTCHI 2014

    Un Ukrainien tente sans succès de détourner un avion turc vers Sotchi

    En savoir plus

  • RUSSIE

    En images : la cérémonie d’ouverture des JO de Sotchi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)