Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/02/2014

"Tournis"

© France 24

Presse internationale, Mardi 11 février 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum suisse en faveur d’une limitation de l’immigration, la contestation en Bosnie, et un peu de patinage artistique.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, ce matin, le vote des Suisses sur l’immigration, qui prévoit la mise en place de quotas pour les citoyens de l’Union européenne, et l’instauration d’une préférence nationale.
 
L’onde de choc provoquée par cette décision fait la Une du Wall Street Journal, en faisant part de la «préoccupation» des Européens, qui ont mis en garde la Confédération helvétique contre les répercussions «sérieuses» de cette limitation de la libre-circulation des personnes, principe fondateur de l’Union.
 
La «forteresse suisse» n’a pas, pour le moment, chiffré les quotas en faveur desquels elle s’est prononcée. Elle a désormais trois ans pour le faire, rappelle The Wall Street Journal, qui évoque un peuple au comportement parfois insulaire, viscéralement attaché à son indépendance, mais qui doit aussi, une part non négligeable de sa prospérité à la main d’œuvre étrangère, à son ouverture à l’Europe et au reste du monde.
 
«Moins d’Europe, plus d’ennuis», écrit le journal suisse Le Temps, en relevant que le vote de dimanche risque d’avoir notamment  pour conséquence la fin des accords de Schengen et du programme d’échanges étudiant Erasmus.
 
Premiers concernés, les milliers de travailleurs frontaliers qui se rendent chaque jour en Suisse disent toutefois ne pas être trop inquiets, du moins pour le moment. C’est ce qu’ils confient à La Tribune de Genève, qui cite le chiffre de 150 000 travailleurs qui franchissent chaque jour la frontière franco-suisse. «Ils ne peuvent pas nous virer du jour au lendemain», espèrent beaucoup de ces travailleurs, qui évoquent plutôt «un problème d’ambiance». «C’est la crise, et les Suisses cherchent le bouc émissaire».
 
La Tribune de Genève rapporte un peu plus loin que le Crédit Suisse estime à 80000 le nombre d’emplois qui pourraient passer à la trappe à cause d’une éventuelle limitation de l'immigration.
 
En Bosnie, les manifestations se poursuivent, notamment dans la capitale Sarajevo, où le siège de la présidence a été incendié. The International New York Times évoque une  grogne sociale liée à la crise et au chômage, qui touche plus de 40 % de la population. Les manifestants réclament la démission du gouvernement, dont ils dénoncent l’inertie, et la tenue d‘élections anticipées.
 
The Guardian rappelle que tout est parti la semaine dernière de Tuzla, où des milliers d’ouvriers ont perdu leur emploi après une vague de privatisations. Le journal évoque un «chaos» dont il faut sa réjouir - parce que loin d’être un chaos ethnique, comme ce fut le cas dans le passé, la contestation actuelle porte une tout autre sorte de revendications, du travail, une vie décente, et la fin de la corruption, ce qui montrerait qu’une page a été tournée dans l’histoire de la Bosnie, jusque là uniquement synonyme de nettoyage ethnique.
 
On termine cette revue de presse à Sotchi, avec cette question que soulèvent parfois les prouesses des patineurs artistiques: comment font-ils pour ne pas avoir la tête qui tourne en réalisant leurs figures ? La réponse à cette question tout à fait métaphysique, nous l’avons trouvée sur Slate.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus