Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Tajani : "Le référendum catalan est illégal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Macron signant les ordonnances : une mise en scène "à l'américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'île Maurice dépassée par le trafic de drogue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/02/2014

"Une bouteille à la mer"

© France 24

Presse française, Mardi 11 février 2014. Au menu de cette revue de presse, le « non » suisse à la libre-circulation des citoyens européens, une bouteille jetée à la mer, et des traces de pas vieilles de 800 000 ans.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le vote des Suisses sur l’immigration, qui prévoit la mise en place de quotas pour les citoyens de l’Union européenne, et l’instauration d’une préférence nationale.
 
Le Monde évoque un vote qui «bouscule l’Europe», en tirant «deux leçons» de cette votation jugée «inquiétante». La première, c’est que «la Suisse n'a peut-être pas voté contre l'Europe», mais qu’elle a, «à coup sûr, voté contre les ressortissants de l'Union européenne». La deuxième, c’est que «le "oui" l'emporte là où il y a le moins de travailleurs immigrés européens et le plus de chômeurs nationaux», ce qui «traduit aussi une réalité à laquelle n'échappe aucun pays occidental: une bonne partie de l'opinion est gagnée par la perception d'une immigration incontrôlée qui met à mal les populations les plus fragiles».
 
«Les Suisses mettent l’idéal européen en berne», écrit l’Opinion, pour qui le repli identitaire, la montée des populismes et la méfiance vis-à-vis de l’euro caractérisent le débat, à un peu plus de 100 jours des européennes.
 
Le Figaro parle d’un «avertissement» avant ces élections, en rappelant que l’UMP a fait connaître son soutien à une politique de quotas. Le journal estime que «ni le mépris ni l’autisme ne sont des réponses appropriées à la leçon des Suisses», et  conclut: «le signal d’alarme tiré à Berne retentit dans toute l’UE : partout, des courants contestataires surfent sur la préoccupation identitaire, négligée à tort».
 
Quand la droite française accueille plutôt bien le vote helvétique - pour Libération, «le virus suisse» serait en train de «contaminer» le débat en France. Libé qui évoque «une récupération hasardeuse et inquiétante» de la part de l’UMP, et estime qu’«il est encore temps d’expliquer que l’Europe et l’immigration sont une chance pour toutes nos sociétés».
 
Quand l’Europe ne séduit plus, la faute, peut-être aussi à ces politiques d’austérité synonymes de sacrifices. En France, le gouvernement, a «60 jours pour trouver les 50 milliard » d’euros, rappelle le Parisien.
 
L’austérité et la crise qui justifient encore ce «coup de frein aux hausses de salaire en 2014», annoncé par les Echos.
 
La crise, encore et toujours, qui nourrit ce témoignage à la Une de l’Humanité, de Patricia, 48 ans, qui raconte sa «survie» avec ses 650 euros d’allocation chômage. «Objet: désespoir»: voilà comment elle a intitulé la lettre qu’elle a jetée comme une bouteille à la mer.
 
A plusieurs centaines de kilomètres de ce département rural, sur une plage d’Happisburgh, sur la côte Est de l’Angleterre, ce n’est pas une bouteille jetée à la mer, mais des traces de pas qu’on découvert des chercheurs britanniques - des empreintes vieilles de 800 000 ans, laissées par des marcheurs du paléolithique inférieur. En ces temps-là, raconte le Figaro, la Grande- Bretagne était reliée au reste de l’Europe par des terres émergées.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/09/2017 Revue de presse internationale

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 25 septembre, les réactions da la presse allemande et anglo-saxonne aux législatives outre-Rhin, le référendum sur...

En savoir plus

25/09/2017 Revue de presse française

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 25 septembre, le renouvellement partiel du Sénat, dont la droite sort gagnante, et la majorité présidentielle perdante, la...

En savoir plus

22/09/2017 FRANCE

Crise au FN : "L'impossible existence des numéros deux"

Au menu de la revue de presse française ce vendredi, l'avenir très incertain du Front National et de Marine Le Pen après le départ fracassant du numéro 2 du parti, Florian...

En savoir plus

22/09/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Comment tout pourrait mal tourner pour Angela Merkel"

À la Une de la revue de presse internationale, les réactions aux derniers échanges d'amabilités entre le président américain et le leader nord-coréen. La presse américaine salue...

En savoir plus

21/09/2017 Revue de presse internationale

"Vertige catalan"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 21 septembre, les réactions de la presse nationale espagnole et catalane aux arrestations d’une douzaine de hauts...

En savoir plus