Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 17/02/2014

"Déroute redoutée"

© France 24

Presse française, Lundi 17 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la rencontre entre François Hollande et 34 patrons étrangers, et les doutes d’une partie de son camp face à ses réformes (ou non-réformes).

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, la rencontre entre François Hollande et 34 grands patrons étrangers, notamment pour les convaincre du bien-fondé des réformes entreprises.
 
Le Figaro annonce une «opération séduction» tous azimuts, avec un exécutif qui dit vouloir être «à l’écoute» des investisseurs étrangers et de leurs besoins - déclaration que le journal reçoit avec prudence. En France, assure le journal, «sitôt une idée d’économie émise pour réduire le coût du travail, ou de réforme pour alléger notre droit social, elle est promptement retirée. La révolution promise n’existe encore que dans les discours».
 
Les Echos parlent de «défiance» de la part de patrons étrangers qui signaient en décembre dernier une tribune où ils disaient avoir «de plus en plus de mal à convaincre» leurs maisons mères d’investir en France.
 
Méfiance également du côté de l’Opinion, qui juge le «discours» du gouvernement sur l’attractivité française «positif», mais estime que ses actes sont «punitifs».
 
Les patrons reçus, eux, dans quel état d’esprit sont-ils? D’après Clara Gaymard, l’épouse de l’ancien ministre de l’Economie UMP Hervé Gaymard, et actuelle présidente de General Electric France, oui, «bien sûr», il y a en France un problème d’attractivité : «la France, dit-elle dans le Parisien, n’a pas fait les réformes structurelles que certains de ses voisins ont menées jusqu’au bout».
 
Egalement interrogé sur ce sujet, le patron d’EY Global, et par ailleurs ancien secrétaire adjoint du département du Trésor sous George W.Bush, Mark Weinberger, estime dans le Figaro que «la France a perdu du terrain en termes d’attractivité sur un certain nombre de sujets».
 
Le Parisien, lui, a plutôt choisi de parler de ce qui rend la France «attractive», malgré la «forte chute» des investissements étrangers l’année dernière. «Mais si», écrit le journal, il y a des raisons d’y croire: une main d’œuvre qualifiée, une productivité élevée, des locomotives, dans le luxe et l’énergie, qui tirent avec elles des pans entiers de l’économie, ou encore, des infrastructures de qualité.
 
Le résultat, rapportent les Echos, c’est que la France «redémarre»: l’objectif du gouvernement d’une croissance de 0,9% du PIB cette année serait jugé «crédible».
 
Doutes, également, d’une partie de la gauche face au «tournant» social-libéral annoncé par François Hollande. Libération évoque la «déception» d’électeurs de gauche «qui se sentent souvent trahis par les reculs» présidentiels.
 
François Hollande à qui l’on reproche, encore et toujours, d’en faire à la fois trop et pas assez. Trop ou pas assez, voilà bien un dilemme que comprennent les manchots de la réserve marine de Hymboldt, dans le nord-ouest de l'Angleterre – à lire sur le site du Figaro
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus