Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

EasyJet condamné en appel à 50.000 euros d'amende pour discrimination

AFP

La compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet a été condamnée à 50.000 euros d'amende par la cour d'appel de Paris pour avoir débarqué une passagère handicapée moteur au motif qu'elle voyageait sans accompagnateur, selon un arrêt rendu mardi.Des avions Airbus A320 de la compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet le 20 aveil 2013 à Roissy

La compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet a été condamnée à 50.000 euros d'amende par la cour d'appel de Paris pour avoir débarqué une passagère handicapée moteur au motif qu'elle voyageait sans accompagnateur, selon un arrêt rendu mardi.Des avions Airbus A320 de la compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet le 20 aveil 2013 à Roissy

La compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet a été condamnée à 50.000 euros d'amende par la cour d'appel de Paris pour avoir débarqué une passagère handicapée moteur au motif qu'elle voyageait sans accompagnateur, selon un arrêt rendu mardi.

La cour n'a pas suivi les réquisitions du ministère public, qui avait demandé une amende de 70.000 euros, mais a été bien au-delà de la peine prononcée en première instance, soit 5.000 euros.

Elle a, par ailleurs, confirmé le montant des dommages et intérêts, à hauteur de 5.000 euros pour la passagère et un euro pour l'Association des paralysés de France (APF), qui était partie civile.

L'affaire remonte au 21 mars 2010. Marie-Patricia Hoarau, 39 ans, qui se déplace en fauteuil roulant depuis un accident de VTT, enregistre et embarque sans encombres dans un avion Paris-Nice. La veille, elle a déjà accompli sans problème le voyage en sens inverse.

Mais dans l'avion, l'équipage lui demande si elle est capable de rejoindre une sortie de secours de manière autonome. Elle répond par la négative. Le personnel lui indique alors qu'elle doit être escortée par un accompagnateur. Sollicité par l'équipage, un pilote qui voyage dans le même avion accepte de s'asseoir à côté de la jeune femme et de jouer le rôle d'accompagnateur.

Alerté, le commandant de bord prend alors contact avec sa direction, qui refuse cette solution et lui ordonne de débarquer la passagère, au motif que l'accompagnant aurait dû être enregistré au sol. Marie-Patricia Hoarau est donc débarquée.

Elle embarquera un peu plus tard dans un autre avion, avec comme accompagnateur un sexagénaire qui s'est enregistré en même temps qu'elle.

"Le jugement de première instance est confirmé: c'est une discrimination", a commenté Bruno Gaurier, qui représentait l'APF. Mme Hoarau n'était pas présente.

"J'analyse cette décision comme une réponse à des considérations émotionnelles et militantes, et non une contribution à garantir la sécurité des vols et en particulier la sécurité des personnes à mobilité réduite", a réagi le conseil d'EasyJet, Philippe Van Der Meulen.

L'avocat a rappelé que la compagnie transportait quotidiennement environ 1.000 personnes à mobilité réduite "et que seules 1% (étaient) accompagnées".

Condamnée mardi, la compagnie doit, par ailleurs, comparaître le 19 juin 2014 devant le tribunal de grande instance de Bobigny pour répondre d'accusations de discrimination portées par une autre passagère handicapée, refusée à l'embarquement au motif qu'elle voyageait seule.

Première publication : 11/02/2014