Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 13/02/2014

La Bosnie en proie à de vives tensions

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne des tensions qui secouent la Bosnie depuis une semaine ; la tendance « Mipsterz » déferle sur le web ; et 4 jeunes Américains livrent une impressionnante démonstration de jonglage.

LA BOSNIE EN PROIE À DE VIVES TENSIONS

Depuis près d’une semaine, la Bosnie est secouée par d’importantes manifestations. Des rassemblements d’une ampleur sans précédent organisés aux quatre coins du pays pour protester contre le gouvernement accusé d’être impuissant face à la montée du chômage et l’appauvrissement de la population. Une situation particulièrement tendue dont témoignent largement les utilisateurs des réseaux sociaux.

En effet, en ayant recours au hashtag #BosniaSpring qui fait référence aux révolutions du printemps arabe, de nombreux internautes diffusent en ligne des documents amateurs qui illustrent les tensions qui règnent en Bosnie depuis plusieurs jours. Des images sur lesquelles on peut voir, entre autres, des manifestations dégénérer en violentes échauffourées avec les forces de l’ordre, certains protestataires n’ayant pas hésité à s’attaquer à des bâtiments administratifs au cours du week-end dans différentes villes du pays pour faire part de leur ras-le-bol.

Des manifestants qui tentent désormais de pousser les forces de l’ordre à se joindre à leur mouvement. C’est notamment le cas de cette jeune femme, filmée dimanche à Sarajevo, qui supplie les policiers anti-émeute déployés dans la capitale bosnienne de venir grossir les rangs des protestataires. Une vidéo qui semble avoir largement inspiré les internautes locaux qui ont été plus de 21 000 à la visionner en à peine quelques jours.

Et les citoyens se tournent aussi vers le web pour exprimer ouvertement leurs revendications. A l’image des habitants de Prijedor, de plus en plus d’opposants au pouvoir expriment ainsi sur Facebook leurs attentes et leurs espoirs pour l’avenir. Des demandes diverses et variées qui concernent principalement la lutte contre la corruption et les mesures à prendre pour remettre l’économie locale sur pied.


LA TENDANCE DES « MIPSTERZ » S’INVITE SUR LA TOILE

Elles sont musulmanes, branchées, et elles le revendiquent sur Internet… Telles sont les caractéristiques du mouvement des « Mipsterz », un terme né de la contraction des mots « muslim » et « hispters ». Une double identité qui s’affiche sur les réseaux sociaux où des femmes du monde entier se montrent arborant le hijab, le voile islamique, associé à des tenues colorées et stylisées.

Une tendance qui fait grand bruit sur la Toile depuis la diffusion de cette vidéo intitulée « Somewhere In America », dans laquelle de jeunes Américaines voilées s’amusent dans les rues et font du skate en talons, le tout sur une musique de Jay-Z. Un clip sensé s’attaquer aux clichés qui assimilent le voile islamique à un symbole d’oppression en vantant l’attitude décomplexée et décontractée du mouvement.

Une communauté qui revendique une philosophie commune : être « à l’avant-garde, notamment de la musique, de la mode ou de l’art », tout en « s’inspirant des textes sacrés de l’Islam ». C’est ce que l’on peut lire sur la page Facebook consacrée aux « Mipsterz » américaines, sur laquelle les membres partagent des informations concernant le monde musulman ou le combat féministe.

Et le mouvement ne se limite pas à la population féminine puisque les « Mipsterz » ont désormais leur site de rencontres, sur lequel se croisent des hommes et des femmes du monde entier. En ligne depuis cet automne, la plateforme « Hipster Shaadi » vise, d’après ses créateurs, à faciliter les rencontres entre les personnes « ouvertes d’esprit » qui aiment autant « étudier la tradition islamique », que « faire la cuisine, parler d’art ou de mode »…


TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#FreeIranianSoldiers est le hashtag dont se servent actuellement de nombreux Iraniens sur Twitter pour afficher leur soutien à cinq soldats de la République islamique kidnappés vendredi dernier par un groupe d’insurgés à proximité de la frontière pakistanaise. Des mots-clés via lesquels les internautes expriment leurs craintes quant au sort des militaires et invitent les ravisseurs à les libérer au plus vite. Des utilisateurs du web qui estiment également que la communauté internationale doit se mobiliser immédiatement dans cette affaire pour que les 5 détenus puissent recouvrir leur liberté dans les plus brefs délais.


INFOGRAPHIE DU JOUR

Les Américains achètent environ 3 milliards de miches de pain chaque année, mais un quart d’entre elles finiraient à la poubelle, d’après cette infographie réalisée par l’ONG « Sustainable America ». Un document qui, pour lutter contre ce gaspillage, propose donc dix façons de recycler le pain rassis qui croupit dans un coin de la cuisine. Il est ainsi possible de le réutiliser dans des recettes de cuisine, en le découpant en croûtons par exemple. Des morceaux de pain dur qui peuvent par ailleurs également être mis au frigo pour préserver la fraîcheur des légumes.


VISITES NOCTURNES AU MUSÉE AVEC DES ROBOTS

D’ici quelques mois, les couloirs du musée « Tate Britain » de Londres seront envahis par des robots une fois la nuit tombée. Trois artistes viennent en effet de remporter un prix organisé par la prestigieuse institution avec leur projet d’automates. Des machines équipées de caméras et d’éclairage qui seront lâchés dans les allées de la galerie d’art vidée de ses visiteurs et que les internautes pourront téléguider depuis chez eux, tout en ayant la possibilité de zoomer sur les œuvres qu’ils souhaitent. Un projet baptisé « After Dark » qui devrait voir le jour d’ici l’été prochain.


VIDÉO DU JOUR

C’est une démonstration impressionnante de jonglage que livrent dans cette vidéo quatre jeunes Américains. Un clip baptisé « Carpool Lane » dans lequel les spécialistes de la discipline font étalage de tout leur talent en réalisant des figures toutes plus originales les unes que les autres. Des images spectaculaires à retrouver sur le compte Vimeo de Tom Gaasedelen…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus