Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

asie

Rencontre diplomatique historique entre des dirigeants des deux Corées

© AFP | Rencontre entre des représentants des deux Corées le 5 février

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/02/2014

Des représentants de haut niveau des deux Corées ont entamé mercredi des discussions dans la village frontalier de Panmunjom. C'est la première fois depuis 2007 qu'une rencontre entre diplomates de ce rang se produit.

C'est une première depuis 2007. Des délégations de haut niveau des Corées du Nord et du sud ont entamé mercredi des négociations. Une initiative qui laisse espérer une amorce de coopération entre les deux frères ennemis, ne serait-ce qu'au sujet des familles séparées par la guerre.

Les thèmes abordés lors de cette rencontre, dans le village frontalier de Panmunjom, n'ont pas été précisés,. Mais ils comprennent des "sujets importants", dont la reprise du programme de réunion des familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953), avait indiqué la veille le ministère sud-coréen de l'Unification.

La session de la matinée a duré 90 minutes et les deux parties se sont également retrouvées dans l'après-midi. La réunion se tient dans la partie sud-coréenne du village transfrontalier, qui avait accueilli la signature de l'armistice de la guerre de Corée. Les deux frères ennemis n'ont toujours pas signé de traité de paix.

La délégation du Sud est menée par le plus haut responsable du Conseil de sécurité national, Kim Kyou-Hyun. Il a indiqué que le but de Séoul était de s'assurer que les retrouvailles des familles aient bien lieu, comme le programme le prévoit.

Des réunions familiales prévues en septembre avaient en effet été annulées au dernier moment par Pyongyang. Ce programme, interrompu depuis plus de trois ans, vise à réunir, pour quelques jours seulement, parents et enfants, frères et soeurs, qui se trouvaient de part et d'autre de la frontière coréenne à la fin de la guerre.

Les candidats à ces réunions, plusieurs milliers, sont pour la plupart très âgés. Au Sud, certains craignent toutefois que le scénario de septembre se répète, avec une annulation de ces retrouvailles au dernier moment. Le Nord a menacé la semaine dernière de renoncer à ses engagements si Séoul et Washington maintenaient leurs exercices militaires.

Les deux alliés ont souligné qu'il n'était pas question d'y renoncer, mais des responsables américains ont indiqué que les manœuvres 2014 se dérouleraient sans porte-avions ni bombardiers.

Avec AFP

 

Première publication : 12/02/2014

  • DIPLOMATIE

    Corées : Séoul annonce la rencontre de familles séparées

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Pyongyang consent aux retrouvailles des familles séparées par la guerre

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)