Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

asie

Rencontre diplomatique historique entre des dirigeants des deux Corées

© AFP | Rencontre entre des représentants des deux Corées le 5 février

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/02/2014

Des représentants de haut niveau des deux Corées ont entamé mercredi des discussions dans la village frontalier de Panmunjom. C'est la première fois depuis 2007 qu'une rencontre entre diplomates de ce rang se produit.

C'est une première depuis 2007. Des délégations de haut niveau des Corées du Nord et du sud ont entamé mercredi des négociations. Une initiative qui laisse espérer une amorce de coopération entre les deux frères ennemis, ne serait-ce qu'au sujet des familles séparées par la guerre.

Les thèmes abordés lors de cette rencontre, dans le village frontalier de Panmunjom, n'ont pas été précisés,. Mais ils comprennent des "sujets importants", dont la reprise du programme de réunion des familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953), avait indiqué la veille le ministère sud-coréen de l'Unification.

La session de la matinée a duré 90 minutes et les deux parties se sont également retrouvées dans l'après-midi. La réunion se tient dans la partie sud-coréenne du village transfrontalier, qui avait accueilli la signature de l'armistice de la guerre de Corée. Les deux frères ennemis n'ont toujours pas signé de traité de paix.

La délégation du Sud est menée par le plus haut responsable du Conseil de sécurité national, Kim Kyou-Hyun. Il a indiqué que le but de Séoul était de s'assurer que les retrouvailles des familles aient bien lieu, comme le programme le prévoit.

Des réunions familiales prévues en septembre avaient en effet été annulées au dernier moment par Pyongyang. Ce programme, interrompu depuis plus de trois ans, vise à réunir, pour quelques jours seulement, parents et enfants, frères et soeurs, qui se trouvaient de part et d'autre de la frontière coréenne à la fin de la guerre.

Les candidats à ces réunions, plusieurs milliers, sont pour la plupart très âgés. Au Sud, certains craignent toutefois que le scénario de septembre se répète, avec une annulation de ces retrouvailles au dernier moment. Le Nord a menacé la semaine dernière de renoncer à ses engagements si Séoul et Washington maintenaient leurs exercices militaires.

Les deux alliés ont souligné qu'il n'était pas question d'y renoncer, mais des responsables américains ont indiqué que les manœuvres 2014 se dérouleraient sans porte-avions ni bombardiers.

Avec AFP

 

Première publication : 12/02/2014

  • DIPLOMATIE

    Corées : Séoul annonce la rencontre de familles séparées

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Pyongyang consent aux retrouvailles des familles séparées par la guerre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)