Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

SPORT

Sotchi : Gisin et Maze se partagent la médaille d'or en descente

© AFP | Dominique Gisin et Tina Maze

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/02/2014

Pour la première fois dans l'histoire du ski alpin, deux participantes se partagent la médaille d'or dans l'épreuve de descente. La Suissesse Dominique Gisin et la Slovène Tina Maze ont réalisé le même temps à Sotchi.

La Suissesse Dominique Gisin et la Slovène Tina Maze sont montées ensemble sur la plus haute marche du podium, mercredi 12 février, à Sotchi. Les deux skieuses ont signé le même temps dans la finale de l’épreuve de descente en 1:41'57 sur la piste de Rosa Khutor. Une autre Suissesse, Lara Gut, qui passait pour le principal espoir de médaille de l'équipe suisse, a pris la médaille de bronze avec10 centièmes de retard.

En l’absence de la grande favorite, l’Américaine Lindsey Vonn blessée, la course était particulièrement ouverte. La Slovène Tina Maze, 29 ans, qui avait dominé outrageusement la saison de Coupe du monde 2013, avait disparu des radars cet hiver. Elle a retrouvé le meilleur de sa forme au bon moment pour empocher son premier titre olympique, le tout premier dans l’histoire de son pays.

La Suissesse Dominique Gisin, 28 ans, complète pour sa part une carrière marquée jusqu'à présent par plus d'opérations aux genoux, une dizaine, que de victoires, trois seulement en Coupe du monde.

La seule Française engagée dans l’épreuve, Marie Marchand-Arvier, a manqué sa finale. Elle est tombée au passage d'une bosse sur le haut du parcours et n'a pas pu défendre ses chances de médaille.

"C'est un peu frustrant. En 20 secondes, on n'a pas le temps de s'exprimer", a regretté la skieuse tricolore. "Je suis tombée d'une manière assez violente. Il s'agit d'un coup au mollet. Maintenant, on va essayer de repartir d'une bonne manière pour le super-G", a-t-elle ajouté.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 12/02/2014

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sotchi : Carina Vogt, première médaille olympique pour le saut à ski féminin

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Lolo Jones : la SDF devenue star médiatique des JO

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : le Français Martin Fourcade offre l'or à la France en biathlon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)