Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

Culture

Le roi de la musique congolaise, King Kester Emeneya, est mort

© DR

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 13/02/2014

Le chanteur King Kester Emeneya, roi de la musique congolaise et superstar en Afrique, est mort, jeudi, en région parisienne, annonce Radio Okapi. Le décès récent de son modèle, Tabu Ley Rochereau, l'avait beaucoup affecté.

Après la disparition du "Seigneur" Tabu Ley Rochereau en novembre 2013, la musique congolaise vient de perdre son "King". Le chanteur congolais King Kester Emeneya, de son vrai nom Jean Emeneya Mubiala Kwamambu, est mort à l'âge de 57 ans, jeudi 13 février, en région parisienne, rapporte Radio Okapi.

L’artiste, qui avait fondé le groupe Victoria Eleison, était hospitalisé depuis novembre 2013 à l’hôpital Marie-Lannelongue du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) pour des problèmes de cœur. King Kester Emeneya aurait été très affecté par la nouvelle de la disparition de Tabu Ley Rochereau, monstre sacré de la rumba congolaise, qui était son modèle.

“Depuis la disparition de Tabu Ley, King Kester n’allait pas bien. Il avait reçu un choc en apprenant la nouvelle“, a expliqué le journaliste Rouf Mbuta Nganga, jeudi matin sur Radio Okapi. “Nous étions nourris d’espoir de le voir récupérer mais sa santé s’est dégradée et aujourd’hui c’est confirmé : Kester n’est plus”, a-t-il ajouté.

La mort de King Kester a également été annoncée à la télévision nationale congolaise et confirmée par Dodo Ndomba, présenté comme un proche du chanteur, en direct sur VoiceOfCongo.net.

Papa Wemba salue son "petit frère"

King Kester Emeneya a chanté plusieurs années dans le groupe Viva la Musica de Papa Wemba, autre roi de la rumba congolaise. "À Viva la Musica, il faisait la pluie et le beau temps. Il a marqué le groupe de son professionnalisme, il a façonné le répertoire du groupe. On a vécu ensemble, on a fait presque les 100 coups ensemble, même si c'était un petit frère", raconte Papa Wemba à l'AFP.

"Paix à son âme. Il a beaucoup souffert de cette maladie. Je crois vraiment qu'il était temps qu'il aille se reposer auprès de l'Éternel", a conclu l'artiste.

Première publication : 13/02/2014

  • RD CONGO

    Tabu Ley Rochereau, monstre sacré de la rumba congolaise, est mort

    En savoir plus

  • JAPON

    Ni sourd ni virtuose, le "Beethoven japonais" qui a menti à son pays

    En savoir plus

  • EN IMAGES

    Chanteurs et dictateurs : quand l’argent n’a pas d’odeur…

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)