Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Culture

Le roi de la musique congolaise, King Kester Emeneya, est mort

© DR

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 13/02/2014

Le chanteur King Kester Emeneya, roi de la musique congolaise et superstar en Afrique, est mort, jeudi, en région parisienne, annonce Radio Okapi. Le décès récent de son modèle, Tabu Ley Rochereau, l'avait beaucoup affecté.

Après la disparition du "Seigneur" Tabu Ley Rochereau en novembre 2013, la musique congolaise vient de perdre son "King". Le chanteur congolais King Kester Emeneya, de son vrai nom Jean Emeneya Mubiala Kwamambu, est mort à l'âge de 57 ans, jeudi 13 février, en région parisienne, rapporte Radio Okapi.

L’artiste, qui avait fondé le groupe Victoria Eleison, était hospitalisé depuis novembre 2013 à l’hôpital Marie-Lannelongue du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) pour des problèmes de cœur. King Kester Emeneya aurait été très affecté par la nouvelle de la disparition de Tabu Ley Rochereau, monstre sacré de la rumba congolaise, qui était son modèle.

“Depuis la disparition de Tabu Ley, King Kester n’allait pas bien. Il avait reçu un choc en apprenant la nouvelle“, a expliqué le journaliste Rouf Mbuta Nganga, jeudi matin sur Radio Okapi. “Nous étions nourris d’espoir de le voir récupérer mais sa santé s’est dégradée et aujourd’hui c’est confirmé : Kester n’est plus”, a-t-il ajouté.

La mort de King Kester a également été annoncée à la télévision nationale congolaise et confirmée par Dodo Ndomba, présenté comme un proche du chanteur, en direct sur VoiceOfCongo.net.

Papa Wemba salue son "petit frère"

King Kester Emeneya a chanté plusieurs années dans le groupe Viva la Musica de Papa Wemba, autre roi de la rumba congolaise. "À Viva la Musica, il faisait la pluie et le beau temps. Il a marqué le groupe de son professionnalisme, il a façonné le répertoire du groupe. On a vécu ensemble, on a fait presque les 100 coups ensemble, même si c'était un petit frère", raconte Papa Wemba à l'AFP.

"Paix à son âme. Il a beaucoup souffert de cette maladie. Je crois vraiment qu'il était temps qu'il aille se reposer auprès de l'Éternel", a conclu l'artiste.

Première publication : 13/02/2014

  • RD CONGO

    Tabu Ley Rochereau, monstre sacré de la rumba congolaise, est mort

    En savoir plus

  • JAPON

    Ni sourd ni virtuose, le "Beethoven japonais" qui a menti à son pays

    En savoir plus

  • EN IMAGES

    Chanteurs et dictateurs : quand l’argent n’a pas d’odeur…

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)