Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Sports

Le perchiste français Renaud Lavillenie bat le record de Sergueï Bubka

© AFP

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/02/2014

Renaud Lavillenie a battu, samedi, le record du monde de saut à la perche en salle en franchissant la barre des 6,16 mètres à Donetsk, en Ukraine. Une performance qui efface la performance historique de Sergueï Bubka, il y a 21 ans.

C'est un record vieux de 21 ans que le perchiste français a pulvérisé. Renaud Lavillenie a battu, samedi 15 février, le record du monde de saut à la perche en salle, en franchissant les 6,16 mètres à Donetsk, en Ukraine.

L'Auvergnat, qui affirmait depuis plusieurs semaines se sentir capable de cette performance, est entré dans l'Histoire en franchissant la barre dès le premier essai, lors du Pole Vault Stars, une compétition d'athlétisme exclusivement dédiée à la discipline du saut à la perche..

"C'était totalement incroyable! Je n'ai jamais utilisé cette perche pour 6,16 mètres. Pour ma première tentative, je souhaitais réaliser le meilleur saut possible. J'ai demandé 6,16 mètres, parce que c'est le meilleur endroit pour battre le record de Sergueï Bubka, 21 ans après son record", a déclaré l'athlète.

Commentaire de Renaud Lavillenie sur son compte Twitter

Lavillenie a ensuite tenté - en vain - une barre à 6,21 m devant une salle entièrement acquise à sa cause. Mais l'aisance avec laquelle il a franchi les 6,16 m laisse espérer d'autres records. Âgé de 27 ans, il est déjà monté sur tous les podiums depuis 2009, l'année de son éveil international, et conquiert avec ce record la légitimité des géants.

Il ne manque au Charentais de naissance que l'or des Mondiaux en plein air. Troisième en 2009, il dut encore se contenter de cette place en 2011, mais cette fois dans la peau du favori. Il a été une nouvelle fois deuxième en 2013 à Moscou, derrière l'Allemand Raphael Holdzeppe.

Sa brillante carrière s'inscrit dans un riche pedigree familial : chez les Lavillenie, on est en effet perchiste de génération en génération. Le grand-père entraînait déjà le père. Et Renaud conseille son frère cadet Valentin, un des meilleurs de la discipline dans l'Hexagone.

Réaction de Sergeï Bubka sur son compte Twitter

"Beaucoup de sympathie pour ce gars"

La légende de la perche mondiale, présente au meeting Pole Vault Stars en costume-cravate, a été parmi les premiers à féliciter le Français, regardant avec admiration la barre désormais de référence.

"Une nouvelle ère dans ce sport est arrivée. Aujourd'hui, le vainqueur est un champion olympique, une personne qui a déjà obtenu de nombreux succès. Nous nous attendions à cet événement et nous sommes ravis que cela se soit passé précisément ici, à Donetsk", a déclaré Bubka à l'AFP.

"J'ai beaucoup de sympathie pour ce gars. Je suis sûr que ce n'est pas le dernier sommet qu'il atteint et que d'autres succès brillants l'attendent", a-t-il souligné.

Samedi soir, les réactions abondaient sur les réseaux sociaux pour saluer cette performance. "Record du Mooonnndeeee! Chapeau l'Artiste", écrivait notamment sur Twitter l'athlète Stéphane Diagana. De son côté, le président François Hollande a salué un "exploit historique".

Avec AFP

Première publication : 15/02/2014

  • ATHLÉTISME

    Le perchiste Renaud Lavillenie médaillé d'argent aux Mondiaux de Moscou

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Mondiaux d'athlétisme : chez les Lavillenie, la perche est une histoire de frères

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Mondiaux d'athlétisme : Lavillenie pour confirmer, les jeunes pour briller

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)