Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

EUROPE

Les protestataires anti-gouvernement évacuent la mairie de Kiev

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/02/2014

Dimanche, les manifestants ukrainiens qui protestent contre le gouvernement de Viktor Ianoukovitch ont mis fin à l’occupation de la mairie de Kiev, la capitale du pays. Une concession majeure destinée à apaiser les tensions.

Dimanche, les opposants au pouvoir ukrainien, incarné par le président Viktor Ianoukovitch, ont décidé de mettre fin à l'occupation de la mairie de Kiev.

Ils occupaient ce lieu symbolique de la capitale depuis le mois de décembre.

"La mairie est pratiquement évacuée", a déclaré le "commandant" des lieux Rouslan Andriïko à un journaliste de l'AFP.

L'ambassadeur de Suisse en Ukraine, dont le pays occupe la présidence tournante de l'OSCE, est entré quelques minutes après l'annonce dans le bâtiment évacué.

"La Suisse qui préside l'OSCE a été invitée par les deux parties en conflit à participer au processus de transfert de la mairie aux autorités", a-t-il déclaré à la presse.

La mairie de Kiev avait été investie par les protestataires le 1er décembre et était devenu le "QG de la révolution". Depuis, le bâtiment hébergeait jusqu'à 700 manifestants qui y dormaient et s'y réchauffaient.

Il s'agit d'un lieu hautement symbolique, tout comme le Maïdan, place centrale de Kiev occupée depuis la volte-face pro-russe du pouvoir fin novembre au détriment d'un rapprochement avec l'Union européenne.

Son évacuation avait été présenté comme une condition clé pour permettre l'application de la loi d'amnistie à l'égard de 234 manifestants qui ont été libérés. Ces protestataires sont toujours inculpés de crimes passibles de peines pouvant atteindre 15 ans de prison.

Avec AFP


Première publication : 16/02/2014

  • DIPLOMATIE

    Ukraine : une diplomate américaine invite l'UE à aller "se faire foutre"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Les Ukrainiens de plus en plus divisés sur la crise politique

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Activistes emprisonnés en Ukraine : "une monnaie d'échange politique"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)