Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

G5 Sahel : le don de 100 millions de dollars de Riyad

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Trump souhaite toujours une solution à deux États", selon Riyad

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elections sénatoriales américaines : "Thank You Alabama" inonde twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mariana", blessures chiliennes

En savoir plus

FOCUS

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Morales : "Le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, un signe de mépris"

En savoir plus

FACE À FACE

La droite est-elle de retour avec Laurent Wauquiez ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

Sports

Accident de Schumacher : l'enquête pénale classée sans suite

© VINCENZO PINTO / AFP | Michael Schumacher à Madonna di Campiglio le 17 janvier 2003

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/02/2014

La procédure judiciaire sur les causes et les circonstances de l'accident de ski de Michael Schumacher, survenu le 29 décembre à Méribel, a été classée sans suite. La famille du pilote allemand peut toujours engager des poursuites au civil.

 

Nul ne pourra être tenu pour responsable de l’accident de Michael Schumacher. L'enquête ouverte le 29 décembre sur les causes et les circonstances de l'accident de ski du septuple champion du monde de Formule 1 à Méribel  a été classée sans suite, a annoncé lundi le 12 février le procureur de la République à Albertville.
 
"Aucune infraction n'a été relevée à l'égard de quiconque. L'accident s'est produit en zone hors-piste", a précisé le procureur Patrick Quincy dans un communiqué, soulignant que "la signalisation, le balisage, le jalonnement et l'information donnée sur les limites de cette piste étaient conformes aux normes françaises en vigueur".
 
Âgé de 45 ans, le pilote allemand, hospitalisé en soins intensifs à Grenoble, "se trouve toujours dans une phase de réveil", consistant à diminuer les sédatifs qui lui sont administrés, avait indiqué jeudi la porte-parole de sa famille. Un processus qui peut durer longtemps, avait cependant prévenu le corps médical.
 
La famille peut porter plainte au civil
 
Le 29 décembre, Michael Schumacher avait violemment heurté un rocher de la tête, en skiant en compagnie de son fils et d'un groupe d'amis à Méribel. Il avait été hospitalisé pour des lésions crâniennes "diffuses et sérieuses".
 
Selon le communiqué du parquet, le rocher qui a provoqué sa chute et celui qu'il a heurté de la tête "sont distants de 10,40 mètres l'un de l'autre et sont respectivement situés à 4,50 mètres de la limite de la piste rouge Chamois, non loin de laquelle il évoluait".
 
Cette décision du parquet n'empêche toutefois pas la famille Schumacher d'engager d'éventuelles poursuites au civil.
 

Avec AFP

 

Première publication : 17/02/2014

  • FORMULE 1

    Schumacher souffre d'une infection pulmonaire, selon un tabloïd allemand

    En savoir plus

  • ACCIDENT DE SKI

    Michael Schumacher en phase de réveil

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Schumacher : l'incertitude persiste sur son état de santé, après un mois de coma

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)