Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

L’Armée syrienne libre limoge son chef pour "négligence"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/02/2014

Limogé de ses fonctions en raison de son incapacité à diriger l’Armée syrienne libre – groupe rebelle soutenu par les Occidentaux -, le général Selim Idriss a été remplacé par le colonel Abdelilah al-Bachir, a annoncé ce lundi l’ASL.

L’Armée syrienne libre (ASL), le groupe rebelle soutenu par les pays occidentaux et arabes, a écarté son chef, le général Selim Idriss, et l’a remplacé par un commandant plus expérimenté, le colonel Abdelilah al-Bachir, a annoncé lundi le groupe armé.

Le Conseil militaire suprême de l’ASL (CMS) précise dans un communiqué que son nouveau chef dirigeait jusqu’à présent ses opérations dans la province de Kouneïtra, une région frontalière avec le plateau du Golan occupé par Israël.

Ce Conseil suprême a expliqué son choix par la "paralysie au sein de l'état major au cours des derniers mois", la nécessité de le "restructurer" et "les difficultés que rencontre la révolution syrienne" face au régime du président Bachar al-Assad. Le CMS reprochait également à Selim Idriss "la mauvaise distribution des armes" aux rebelles sur le terrain, une "négligence dans les combats" et son "éloignement [à l’étranger]".

Selon des sources au sein de l’opposition, la mise à l’écart de Selim Idriss est intervenue à l’issue d’une réunion du Conseil militaire suprême dimanche en Turquie, à laquelle a assisté Asaad Moustafa, ministre de la Défense du gouvernement provisoire formé par l’opposition syrienne l’an dernier.

Sous son autorité, l’ASL, composée en grande partie de déserteurs de l’armée syrienne, a subi de nombreux revers militaires, à la fois face aux forces de Bachar al-Assad et à leurs alliés chiites libanais, irakiens et iraniens, mais aussi face aux brigades rebelles islamistes qui ont pris le contrôle des zones “libérées” du nord du pays.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/02/2014

  • DIPLOMATIE

    Kerry accuse la Russie de favoriser la "surenchère" du régime de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Genève-2 : fin des négociations, Brahimi s'excuse pour le maigre bilan

    En savoir plus

  • SYRIE

    Raids de l'armée syrienne sur Yabroud, dernier fief rebelle près du Liban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)