Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

Les mesures de Hollande pour attirer les investisseurs étrangers

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/02/2014

François Hollande a présenté une série de mesures pour favoriser les investissements étrangers en France, à l'issue du conseil stratégique de l'attractivité, auquel étaient conviés une trentaine de patrons de groupes étrangers.

La France n'a "pas peur" des investissements étrangers. C'est le message que le président François Hollande a voulu faire passer, lundi 17 février, à l'issue du conseil stratégique de l'attractivité au cours duquel ministres et responsables hexagonaux d'une trentaine de grands groupes étrangers ont discuté de l'intérêt d'investir en France.

Mais Samsung, Intel, Siemens ou encore les fonds souverains chinois, ou du Qatar, n'allaient pas se contenter de belles paroles. D'autant que le chef de l'exécutif avait déjà, mercredi 12 février, vanté aux chefs d'entreprise de la Silicon Valley les qualités de la France comme terre d'accueil économique.

François Hollande a donc, cette fois, détaillé une liste de mesures pour démontrer à quel point la France était prête à accueillir à bras ouverts les investisseurs étrangers. Ces mesures visent avant tout à simplifier les démarches administratives pour les entrepreneurs et investisseurs étrangers tentés par l'aventure française.

Visas et coup de pouce financier

Les durées des cartes de séjour et visas vont, ainsi, être revues à la hausse dans certains cas. Les étudiants et chercheurs étrangers obtiendront ainsi des documents leur permettant de rester en France pour la durée exacte de leur cursus ou de leurs recherches. Le "passeport talent", déjà présenté par François Hollande lors de sa visite dans la Silicon Valley, permettra à des jeunes diplômés, ou des investisseurs, de rester sur le sol national quatre ans, pour mener à bien leur projet. Des visas longue-durée, de 5 ans, seront aussi attribués aux entrepreneurs qui viennent régulièrement faire des affaires en France.

Les créateurs étrangers de start-up auront également le droit à un petit coup de pouce financier. Le chef de l'État a, en effet, annoncé que ces jeunes entrepreneurs pourront recevoir un prêt de 25 000 euros pour démarrer leur activité en France.

Afin de se rapprocher des modèles allemands et anglo-saxons, François Hollande a annoncé la création de France international entrepreneurs, une agence censée accompagner les entreprises françaises exportatrices et les groupes étrangers qui veulent venir en France. Cette nouvelle structure est le résultat de la fusion entre Ubifrance (aide aux entreprises françaises exportatrices) et de l'Agence française des investissements internationaux .

Première publication : 17/02/2014

  • FRANCE

    Hollande déroule le tapis rouge aux grands patrons étrangers

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    François Hollande veut séduire la Silicon Valley

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Le père des réformes du travail allemand Peter Hartz au chevet de la France ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)