Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/02/2014

Bataille de hashtags au Venezuela

Au sommaire de cette édition : au Venezuela, opposants et partisans du pouvoir s’affrontent par hashtags interposés ; une Australienne pose nue sur Facebook pour illustrer les ravages du cancer ; et des jeunes Américains pratiquent le bowling humain géant.

 

BATAILLE DE HASHTAGS AU VENEZUELA

Le Venezuela est secoué depuis deux semaines par d’importantes manifestations menées par l’opposition pour protester contre la vie chère et l’insécurité qui gangrène le pays. Un mouvement qui tente de faire entendre sa voix dans la rue donc mais aussi sur le web où les détracteurs du président Nicolas Maduro multiplient les messages pour témoigner de la tension qui règne sur place actuellement.

Les opposants au gouvernement ont ainsi notamment recours aux hashtags #SOSVenezuela et #PrayforVenezuela sur les réseaux sociaux pour dénoncer les violences commises à leur encontre par les autorités pendant les manifestations et appeler la communauté internationale à leur venir en aide. Des internautes qui diffusent pour cela de nombreux clichés illustrant, selon eux, l’usage excessif de la force par les policiers pour mettre un terme à la contestation.

Des critiques rejetées en bloc par les partisans du gouvernement qui estiment que les membres de l’opposition sont les seuls responsables des violences qui ont fait au moins trois morts parmi les manifestants. Des défenseurs de Nicolas Maduro qui utilisent, eux, le hashtag #VzlaUnidaContraElFascismo, le Venezuela unit contre le fascisme en français, pour accuser les protestataires d’être à la solde de puissances étrangères souhaitant déstabiliser le pays. Des opposants au pouvoir qui d’après les pro-Maduro bénéficieraient de l’aide des médias internationaux et qui n’hésiteraient pas à diffuser de fausses informations sur Internet pour rallier les internautes du monde entier à leur cause…

 

UNE AUSTRALIENNE POSE NUE SUR FACEBOOK APRÈS UN CANCER

Poser à demi-nue sur Facebook pour montrer les ravages du cancer. C’est ce qu’a osé faire Beth Whaanga, une Australienne de 32 ans, dans le cadre d’un projet baptisé « Under the Red Dress ». Une manière pour la jeune femme qui a survécu à un cancer du sein et de la peau de témoigner des traumatismes que son corps a subi après de multiples interventions chirurgicales… Des images marquantes qui n’ont pas manqué de susciter des réactions en ligne très contrastées.

En effet, ces clichés n’ont de toute évidence pas plu à tout le monde puisque la jeune femme explique avoir perdu sur le réseau social une centaine d’amis choqués par cette publication. Une perte largement compensée par l’importante vague de soutien à l’initiative venue du web. Ils sont ainsi plus de 30 000 à avoir rejoint la page Facebook dédiée à ce projet. Des internautes qui saluent le courage de Beth Whaanga et la remercient pour ses photos. Une idée qui pourrait, selon eux, aider de nombreuses femmes à mieux vivre leur maladie.

Des représentantes de la gent féminine qui, pour certaines, ont décidé de prendre exemple sur la jeune Australienne en dévoilant à leur tour leurs corps meurtris par les cicatrices dans le but de témoigner de leur expérience du cancer. Et face au succès rencontré par leur projet, Beth Whaanga ainsi que l’auteur des clichés, Nadia Masot, cherchent désormais d’autres personnes à photographier afin de poursuivre leur travail de sensibilisation à la maladie.

 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

L’actrice canadienne Ellen Page est au cœur de très nombreuses discussions sur la Toile depuis qu’elle a révélé, vendredi, son homosexualité dans le cadre d’une conférence organisée à Las Vegas par l’ONG Human Rights Campaign. Un coming-out largement applaudi sur les réseaux sociaux où les internautes multiplient les commentaires pour saluer le courage dont a fait preuve la comédienne. Des utilisateurs du web qui estiment également qu’en affichant ainsi son homosexualité, Ellen Page est une source d’inspiration pour tous ceux qui vivent la même situation.

 

LE FAUX DU JOUR

Alors que la Grande-Bretagne fait actuellement face à d’importantes inondations, cette carte montrant les îles britanniques en partie englouties par la mer en 2100 fait frémir les internautes du pays. Mais pas de raison de s’inquiéter car cette carte disponible sur le site DeviantArt a été imaginée par un graphiste slovaque, connu en ligne sous le pseudonyme Jay Simons. Un scénario dans lequel le niveau de la mer augmenterait de cent mètres par rapport à aujourd’hui et qui n’a absolument aucun fondement scientifique.

 

L’ART DE TOMBER

Kerry Skarbakka est un photographe américain qui n’hésite pas à donner de sa personne pour réaliser des clichés saisissants. Dans une série intitulée « The Struggle to Right Oneself », visible sur son site, il se met ainsi en scène dévalant un escalier la tête la première, tombant d’une échelle ou encore s’élançant d’un pont. Des cascades improbables pensées par l’artiste comme une métaphore de la chute perpétuelle que représente l’existence humaine et du désir de survie présent en chacun de nous.

 

VIDÉO DU JOUR

Organiser un bowling humain géant dans une station de ski californienne… c’est la dernière idée en date qu’a eue le réalisateur bien connu des internautes Devin Graham alias Devin Supertramp et qu’il propose de découvrir dans cette vidéo. Un clip survitaminé dans lequel les internautes pourront se familiariser avec cette discipline déjantée.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus