Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Afrique

Opération Sangaris : Bangui milite pour une prolongation jusqu'en 2015

© AFP - Catherine Samba-Panza, le 12 février, avec Jean-Yves Le Drian

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2014

Au cours d'une visite de parlementaires français à Bangui, la présidente de transition de la République centrafricaine a plaidé pour un prolongement de l'opération Sangaris jusqu'aux élections prévues en février 2015.

L'opération Sangaris va-t-elle se prolonger jusqu'en 2015 ? Lundi 17 février, la présidente de la transition centrafricaine a émis ce souhait devant une délégation de dix parlementaires français en visite en Centrafrique. Catherine Samba-Panza a déclaré qu'elle souhaitait que l’intervention française soit prolongée jusqu’aux élections prévues en février 2015.

Au cours d'une visite éclair à Bangui, les dix députés français, menés par Elisabeth Guigou, présidente de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, avaient pour mission de prendre le pouls de la situation sécuritaire centrafricaine. L'Assemblée nationale doit se prononcer par un vote, le 25 février, sur la prolongation au-delà de début avril de l'opération Sangaris, lancée le 5 décembre dernier.

"Je crois que ça sera plus long que prévu"

Samedi 15 février, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait déjà laissé entendre que les soldats français devraient rester sur place. "Je crois que ça sera plus long que prévu, parce que le niveau de haine et de violence est plus important que celui qu'on imaginait".

Une déclaration qui intervenait au lendemain de l'annonce de l'envoi de 400 soldats français supplémentaires, portant à 2 000 les effectifs français déployés dans le pays.

Lors du lancement de l'intervention française, début décembre, le président François Hollande avait pourtant évoqué une opération "rapide".

Avec AFP

 

Première publication : 18/02/2014

  • OPÉRATION SANGARIS

    L'intervention en Centrafrique sera "plus longue que prévue", estime Le Drian

    En savoir plus

  • OPÉRATION SANGARIS

    Centrafrique : la France va augmenter son contingent militaire

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    "L'opération Sangaris a désamorcé la bombe" en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)