Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

EUROPE

Affrontements meurtriers à Kiev en proie au chaos

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2014

Après une journée de violences, mardi, à Kiev, la police a lancé un assaut pour évacuer la place de l'Indépendance. Plus d'une dizaine de personnes ont été tuées. Revivez les événements de la journée de mardi sur notre liveblogging.

  • Après plusieurs jours d'accalmie, de violents affrontements ont éclaté mardi 18 février à Kiev faisant au moins 13 morts dont huit civils et des centaines de blessées. Les affrontements sont survenus à l'occasion d'une marche en direction du parlement, qui a dégénéré en affrontement avec les forces de l'ordre postées devant les accès au quartier gouvernemental.
     
  • Les autorités ukrainiennes ont fixé mardi, en début d’après-midi un ultimatum aux manifestants : les protestataires avaient jusqu’à 18 heures (heure de Paris) pour évacuer la place de l'Indépendance, à Kiev. 
     
  • Les policiers antiémeute ont commencé, mardi soir, à déloger les milliers de manifestants rassemblés dans le centre de Kiev, sur la place de l’Indépendance (Maïdan) occupée depuis près de trois mois par les opposants au pouvoir. Précédés de trois véhicules blindés équipés de canons à eau, plusieurs centaines de Berkut, les membres redoutés des forces antiémeute, ont progressé vers Maïdan franchissant plusieurs barricades.
     
  • Le Premier ministre ukrainien par intérim a promis que les forces de sécurité feraient tout leur possible pour ne pas avoir à faire usage de leurs armes contre les manifestants à Kiev, selon un commissaire européen.

  • Le procureur général Viktor Pchonka a, pour sa part, promis mardi soir "les peines les plus sévères" pour les responsables des violences "et ceux qui en sont les instigateurs".
     
  • Vitali Klitschko s'est rendu mardi en  début de soirée au siège de la présidence ukrainienne pour y rencontrer le chef de l'État, Viktor Ianoukovitch, a annoncé la porte-parole de l'opposant.
     
  • De Moscou à Washington en passant par Bruxelles, Varsovie et Paris, les condamnations des violences à Kiev se sont multipliées. Certains diplomates ont évoqué même un pays au bord de la "guerre civile" et Berlin a agité la possibilité de sanctions de l'UE.


Pour revivre notre liveblogging sur vos tablettes et mobiles, cliquez ici.

 

 



Ukraine : Violentes manifestations à Kiev, les autorités lancent un ultimatum
 


Première publication : 18/02/2014

  • UKRAINE

    Violents affrontements à Kiev, les autorités lancent un ultimatum

    En savoir plus

  • MOBILISATION ANTI-IANOUKOVITCH

    Ukraine : entrée en vigueur de l'amnistie pour les manisfestants

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Les protestataires anti-gouvernement évacuent la mairie de Kiev

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)